Roc de la Charbonnière (2738m) par les crêtes du Mont Coin (2539m) Sortie du 5 octobre 2016

Sortie réalisée le 5 octobre 2016.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Après une première tentative début Juillet, la seconde sera la bonne.Très joli sommet du Beaufortain avec un panorama grandiose à 360°.

Conditions météo

Grand beau temps

Récit de la sortie

Ma rando en bref

Lors de ma sortie du 09 Juillet 2016, arrivé au col sans nom un mur de neige dans le raide couloir d’accès m’a obligé à faire demi tour...trop risqué.

Pour faire ce sommet dans de bonnes conditions, le début d’automne est préférable pour éviter les névés persistants sous le versant nord-ouest de la crête sommitale.

Départ ensoleillé du refuge de la Coire pour la montée vers le col du Coin.

Les alpages sont presque déserts, un troupeau de vaches est encore présent au Cormet.
Quelques marmottes profitent encore des derniers jours de beau temps avant d’entamer leur longue période d’hivernage.
Je trouve encore quelques fleurs résistantes jusqu’à plus de 2600m. J’aime ces odeurs bien caractéristiques d’automne...la nature se prépare pour l’hiver.

Parcours de crête sur les pointes sans noms et petite descente pour rejoindre le petit col (2600m)...sans nom aussi.

Montée ensuite dans le pierrier, quelques traces de sentiers et des cairns peuvent aider à la progression. Dans la montée j’aperçois 3 bouquetins proche du sommet...je ne les reverrai pas.

Plus haut deuxième pierrier moins raide pour atteindre la crête et un petit canyon. Dernière portion très facile en pente douce pour atteindre le joli Roc de la Charbonnière.

Après avoir remis une petite polaire, longue pause au sommet pour admirer de panorama à 360° :

  • Beaufortain, Aravis, Alpes Grées, Vanoise, Ecrins, Meije, Grandes Rousses, Lauzière, Bauges, Chartreuse et Mont Blanc...entre autres.

Retour par le même itinéraire vers le refuge de la Coire.

Ce sommet est assez facile d’accès, sans difficultés techniques, par cet itinéraire et quand les conditions sont favorables...pas de neige et terrain sec.
Le passage après le petit col est quand même un peu délicat, il y a plus à craindre d’un bloc qui pourrai se décrocher de la falaise instable que la progression dans le pierrier. Il est je pense plus prudent de s’éloigner dès que possible du pied de la falaise pour monter le pierrier dans sa partie plus au "nord".

Pour information 750m de dénivelé au départ du Refuge de la Coire (sans passer par le Mont Coin comme sur le topo).

Diaporama de la sortie et mes photos...

Dernière modification : 5 octobre 2016