Dou de Moutiers (2489m) et Mont Jovet (2558m) en boucle par la Cour Sortie du 5 octobre 2016

Sortie réalisée le 5 octobre 2016.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Des sentiers agréables au pied. Un petit parcours de crête facile. Un belvédère magnifique équipé d’une table d’orientation. Un environnement pastoral. Une belle boucle.

Conditions météo

Grand beau. Quelques fins voiles en haute altitude.

Récit de la sortie

Ca n’était pas prévu mais nous arrivons au ‘parking’ à la sortie de La Cour juste au moment où le soleil l’atteint. Calme absolu.

Le soleil ne pénètre pas, ou si peu, dans le Bois de La Cour, mais lorsque nous en sortons il nous réchauffe vite, et la vue est déjà fort belle.

Quel régal de marcher sur un sentier que l’on pourrait pratiquer légèrement chaussé ; nos pieds apprécient. Il faut quand même veiller à éviter quelques bouses plus ou moins fraîches !

On rejoint le ‘collu’ mentionné par le topo, et on attaque la montée vers le Dou de Moûtiers. Mais pourquoi donc les sommets par là s’appellent-ils des ‘Dous’ … la montée, sur une trace bien marquée, n’est pas si douce que ça !

Halte au Dou de Moûtiers doté de sa petite croix de bois. Le silence est troublé par des travaux sur la piste en versant ouest. Premiers moments de longue contemplation … il y a tant à voir !

On continue en direction du Mont Jovet et on surplombe le refuge éponyme (c’est pas le nom du refuge !).

Le Mont Jovet est atteint pour une longue pause casse-croûte, commencée par un petit apéro au vin de noix (on est grenoblois ou on ne l’est pas !) et ponctuée d’observations aux jumelles (c’était un jour à les prendre). On cherche les sommets où nous sommes déjà allés ; finalement ça fait très peu par rapport à tous ceux que l’on peut voir !

Descente vers le refuge et petite halte sur sa terrasse déserte mais qui fait envie d’y revenir, vue sa situation.

Direction le Grand Rey où on cherche le sentier qui doit rejoindre le panneau à la cote 1880m … et on ne le trouve pas (il ne figure pas sur ma Top25) ; on prend donc un moment la large piste pour prendre le sentier (figurant sur ma carte) dans la deuxième épingle sous le Grand Rey.

Au Pont du ruisseau du Jovet, il fait frais mais le soleil est encore bien là quand on rejoint la voiture.

Un secteur que nous ne connaissions pas et où nous reviendrons avec plaisir.

Dernière modification : 6 octobre 2016

Photos « Dou de Moutiers (2489m) et Mont Jovet (2558m) en boucle par la Cour »

La Cour ... est vide ! Nombreuses pistes d'alpage dans ce coin. Cour...chevel, ce n'est pas La Cour ; vraiment un autre monde. On s'élève. Quel plaisir ces sentiers doux aux pieds ! Un entrelacs de sentiers, pistes, sentes, traces de bovins. C'est parti pour le Dou de Moûtiers. Vue sur le chalet de Combe d'Aigue d'où l'on vient. Une crête confortable. Avec une vue magnifique. Douce montée du 'Dou'. A la croix du 'Dou'. Beau parcours depuis le chalet de Combe d'Aigue. La croix du sommet du Dou de Moûtiers. En route pour le Mont Jovet. Toujours en crête. La descente du Dou de Moûtiers. Où l'on voit l'intégralité de la traversée du Dou de Moûtiers. Du sommet du Jovet on pourrait continuer de longues heures en restant en crête. Vers Grande Motte et Grande Casse. Vers le Beaufortain et bien sûr la Pierra Menta. Le Mt Pourri. Pour les amateurs, il faudra attendre un peu pour descendre le couloir des italiens à ski ! De profil la fameuse arête de Bionassay au sommet du Mt Blanc sur l'itinéraire de la traversée dite 'royale'. Zoom Pierra Menta. Zoom Grand Combin. Zoom Péclet Polset. Zoom Grande Motte. Zoom Grande Casse. ... et glaciers de la Vanoise. C'est fermé ! Pour amateurs de calme ! Descente en pente douce ... ... un vrai régal. Arrivée au Grand Rey. Et bien le sentier au départ du Grand Rey ... il n'est pas sur la carte. Qu'importe ! Des pentes bien ensoleillées ... c'est bien agréable en octobre. On va bientôt 'toucher le fond' mais le sentier est toujours aussi agréable. Dernier regard vers les hauteurs ... et toujours aucun nuage. Petit hameau en face de La Cour. Les couleurs d'automne arrivent lentement ... mais sûrement.