Rocher de Séguret et Sommet de Pierre Blanche en traversée (2121m) Sortie du 8 octobre 2016

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Beau sur une mer nuageuse.

Récit de la sortie

7h30, 3°, seul au départ du parking de Serre Monet. Je m’engage seul sur le chemin du même nom. Les prairies sont légèrement blanchies, et recouvertes d’une fine couche de givre. Quelques chevreuils broutent, qui s’échapperont à mon approche.

Je m’arrête sur le chemin, le soleil n’a pas encore enflammé le Grand Veymont et la barrière occidentale du Vercors. J’attends le moment magique, pour profiter de cet instant d’illumination.

7h55, voilà qu’un rayon franchit les crêtes du Rocher du Baconnet et incendie d’abord la paroi sommitale du point culminant. Puis je patiente, attendant l’illumination totale de la barrière visible de mon chemin.

7h57, je savoure ce moment éphémère, du Grand Veymont, au première tour du Playnet. Le soleil enflamme désormais la totalité des rochers devant moi.

Voilà c’est fini, un nuage cache la luminosité. Je descends dans la grisaille matinale vers le hameau Les Petits Deux et me dirige vers le Col du même nom. Je remonte à gauche le chemin tant de fois emprunté, en descente ou à la montée.

Plus haut, après avoir longé le Ravin des Farnauds, je sors du sous-bois. L’illumination est totale, les pentes sud de la Côte Joubert que je m’empresse d’escalader n’ont pas encore totalement pris les couleurs d’automne. J’atteins sa crête, et la suit vers l’ouest jusqu’au lieu-dit Sous Séguret.

À partir d’ici, je poursuis dans le pierrier sous le Rocher de Séguret. Au loin vers le nord, la barrière occidentale du Vercors s’étend jusqu’à Grande Soeur Agathe, dominant une belle mer nuageuse. J’arrive au lieu-dit Sous Berrièves, où son poteau a subi les poussées de l’érosion, il est pratiquement enseveli sous son clapier.

J’effectue l’ascension du couloir à l’ombre en cette saison pour atteindre la Croix de Lorraine au lieu-dit Pas de Berrièves. Le soleil n’a pas encore franchi la crête, au loin sur la crête, un randonneur solitaire escalade Rocheherbe sur ma droite, à gauche dans l’ombre, à 30 mètres un vieux bouquetin est allongé et finit sa nuit.

Je prends la trace vers le sud, et me rapproche de la crête. Je croiserai plusieurs bouquetins, par petits groupe de 3 à 8. Puis une harde de chamois de 15 têtes, à contre jour.

Sur les pentes ouest de Roche Rousse, je me pose dans l’herbe, et regarde passer quelques étagnes avec leurs petits. Un randonneur arrive derrière moi. On discute un instant, je lui demande s’il fait la traversée dans l’autre sens, et s’il est monté par le Pas de la Ville.

Il me répond qu’il redescend par le Pas de Berrièves, qu’il n’est pas monté par le Pas de la Ville, mais qu’il est monté par un couloir et plusieurs vires sur la face est du Sommet de Pierre Blanche.

Décidément, il existe des secrets cachés encore dans le Vercors. Je continue ma crête, et remarque à distance du Sommet de Pierre Blanche un drapeau.

Exactement, un drapeau au couleur du Portugal, planté au sommet. Un supporter de la finale de l’Euro après la victoire de ce pays à planté son drapeau au sommet. Viva Portugal !

Encore des bouquetins sur les pentes sud du Sommet de Pierre Blanche. Me voilà au Pas de la Ville, les 2 ou 3 bouquetins descendus de là-haut sont sur le sentier de descente.

Voilà, le retour se fera cette fois-ci par le bas des pistes.

Content de ma sortie, 3 chevreuils, une trentaine de bouquetins, une quinzaine de chamois, un randonneur solitaire sur Rocheherbe, un randonneur solitaire sur les pentes ouest de Roche Rousse, et de nombreux randonneurs à l’assaut du Pas de la Ville.

Dernière modification : 11 octobre 2016

Photos « Rocher de Séguret et Sommet de Pierre Blanche en traversée (2121m) »

Le soleil illumine le point culminant vu du départ. Le soleil illumine Roche Rousse et le Rocher de Séguret. Illumination totale. Illumination totale sur Rocheherbe et le Sommet de Malaval. Le Grand Veymont. Pas de Berrièves au-dessus des toits. Grande Moucherolle et Grande Soeur Aghate voilées. Rocher de Séguret vu des pentes de la Côte Joubert. Pas de Berrièves. De la Côte Joubert vue vers le nord. De la Côte Joubert vue vers l’est sur la vallée. Sous Berrièves. Pas de Berrièves son couloir. Mer nuageuse dominée par Grande Soeur Aghate. Croix de Lorraine au Pas de Berrièves. Bouquetin mâle. Bouquetin mâle au belles cornes.. Bouquetin mâle au belles cornes.. Bouquetins mâles aux belles cornes sur la crête. Bouquetin mâle aux belles cornes. Bouquetin mâle. Sur la crête vue vers le nord. Maman et sa progéniture. Etagne. Etagne et son petit Edelweiss. Zoom, sur la Jasse de la Chau. Couloir. Couloir du Pas de la Posterle. Rocher de Plautret et Dent de Die. Drapeau. Sommet de Pierre Blanche.