Pointe de la Bailletaz (3071m) par le Saut Sortie du 16 octobre 2016

Sortie réalisée le 16 octobre 2016.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Pour cette 7ème édition de la Pointe de la Bailletaz, montée par la face Nord et descente par la voie normale jusqu'au col de la Bailletaz. Passage au lac du Santel sur le retour.

Conditions météo

Très ensoleillé jusqu’à la mi-journée, ciel voilé l’après-midi. Température de 2°C au sommet à 13h10, vent modéré, terrain enneigé au-dessus de 2500m.

Récit de la sortie

Après les chutes de neige des 13 et 14 octobre, retour de conditions favorables en montagne. Je décide d’aller fouler cette première neige d’automne dans le vallon de la Sassière.

Ciel bleu, herbe rousse et sommets enneigés, de sublimes paysages se déroulent devant mes yeux. Et plus les automnes défilent (44ème édition), plus j’apprécie cette saison en montagne !

La neige se fait présente à partir de l’altitude 2500m, sur le chemin qui s’élève doucement au-dessus du lac de la Sassière. Pour rappel, ce chemin est un vestige de l’ancienne piste qui menait aux éboulis de la Pointe de la Bailletaz pour extraire et acheminer la roche nécessaire à la construction du barrage de la Sassière (début des années 1950).

Comme annoncé, un voile nuageux couvre rapidement la Haute Tarentaise et se dirige vers l’Italie, laissant encore passer quelques éclaircies et épisodes lumineux. L’épaisseur de neige, soufflée par endroits, atteint 20 centimètres dans les zones d’accumulation de la face nord.

La neige est agréable et porte bien malgré la pente qui se raidit, aucun regret de ne pas avoir emporté les raquettes. En aval du sommet, une grande dalle inclinée est heureusement libre de neige, ce qui facilite son franchissement. Une fine couche aurait suffi à rendre ce passage beaucoup plus ardu.

Du cairn de la Pointe de la Bailletaz, le contraste d’enneigement est saisissant entre les adrets et les ubacs. D’ailleurs, je ne pose qu’occasionnellement les pieds sur la neige lors de la descente en direction du Col de la Bailletaz (voie normale).

La relative douceur de ce début d’automne préserve du gel les grands lacs d’altitude, j’envisage donc un retour via le lac du Santel que je contourne par sa rive nord. De la rive ouest (point coté 2718m), ne reste plus qu’à filer plein ouest pour retrouver ma trace de montée.

Dernière modification : 22 octobre 2017