Bec Rouge (2515m) par les Moulins

Sortie réalisée le 22 octobre 2016.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Pour une virée au Bec Rouge, toujours partant !

Conditions météo

Plein soleil, température de 1°C au sommet à 15h15, faible vent.

Récit de la sortie

  • Distance : 10,3km
  • D+ : 1054m

Initialement, pas de sortie prévue aujourd’hui. Mais avec ce superbe temps qui m’attend, c’est vraiment très tentant.

La mi-journée approchant, il me faut dès à présent trouver une destination, expressément et sur le champ. Ce sera le Bec Rouge, évidemment, car ce sommet ne manque pas d’arguments :

  • Les points de départ et d’arrivée n’étant pas trop distants, la rando ne dure pas bien longtemps. Un après-midi reste largement suffisant, on peut même être un peu lent.
  • Un point de vue impressionnant sur la zone de l’éboulement.
  • Sous le sommet se trouve un abri, peu accueillant mais très pratique en cas d’averse ou par grand vent.
  • Parcours peu exigeant pour un panorama des plus plaisants.
  • Toute l’année, le Bec Rouge est éclairé tardivement. De quoi s’offrir un moment apaisant avec une descente au soleil couchant.
  • En automne, les myrtilliers donnent aux paysages des reflets rougeoyants.
  • Avec des raquettes en hiver, c’est fort amusant. Mais en cas de risque avalanche élevé, il faut toutefois rester prudent.
  • En toile de fond, le massif du Mont-Blanc.
  • Et j’en oublie certainement...

Sinon, je suis parti sciemment du Châtelard. Itinéraire différent jusqu’au panneau du Vaz, la suite sans changement.

Au final, 91 mètres de moins à monter et 400 mètres de plus à parcourir, pas de quoi fouetter un éléphant.

Voilà, c’était bien et j’y retournerai, assurément !

Dernière modification : 29 juin 2017