Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Grand beau au dessus des nuages bas matinaux, doux.

Récit de la sortie

Une petite sortie d’après-midi pour s’extirper des nuages bas et profiter de ces belles crêtes herbeuses en version jaune d’automne, puis orange de crépuscule...

Départ vers 13h pour un parcours Colombière - Tête d’Auferrand - Pointe de Deux Heures - Pointe de Grande Combe. Pas le temps de pousser jusqu’à la Pointe d’Almet, on effectuera donc le parcours de crêtes en aller-retour, histoire d’être revenu à la Tête d’Auferrand pour assister au coucher de soleil.

Très peu de monde croisé, tout le monde s’entasse plutôt du côté de la chaîne du Bargy. On profitera donc du calme, de quelques bouquetins et gypaètes...

A la Tête d’Auferrand, bouquet final du crépuscule de la journée repeignant toutes les montagnes en orange et rouge, puis descente tranquille vers le col de la Colombière dans le calme du soir... Fin de la balade vers 18h.

Dernière modification : 5 novembre 2016

A propos

Auteur de cette sortie :

Des paysages sauvages, même si il faut marcher loin... Des panoramas grandioses, même si il faut grimper haut... Des couchers de soleil colorés, même si il faut redescendre tard...

Randonnée réalisée le 1er novembre 2016

Publiée le 5 novembre 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 8 novembre 2016 à 12h26

    Encore une jolie sortie colorée, merci !
    J’adore les crépuscules rosés, et ta photo rends bien compte de l’ambiance (4ème photo en partant de la fin), pour moi c’est toujours le moment où j’en prends plein les yeux, mais les photos sont souvent floues à cause du manque de luminosité ! Bravo =)

  • par Le 8 novembre 2016 à 13h03

    Dès que la lumière descend, cela devient important d’avoir un appareil de bonne qualité, non seulement pour avoir des photos nettes, mais aussi pour avoir suffisamment de dynamique pour faire ressortir les couleurs.

    Perso, j’utilise un compact "grand capteur" de bonne qualité, qui est pour moi le meilleur compromis entre la qualité d’image et la portabilité pour mes aventures. Ca tient dans la poche du pantalon, rapidement prêt à l’emploi, pas envie de me trimbaler des kilos de matos photo et de devoir jouer avec de multiples objectifs.

    A éviter : Les compacts superzoom, où l’amplitude du zoom est au détriment de la taille du capteur, de l’ouverture et de la qualité optique de l’objectif. Ce n’est utile que dans les rares cas où on veut tirer le portrait du chamois, là-bas, ou d’absolument vouloir que le Mont Blanc se trouvant à 200km de distance soit reconnaissable sur la photo. Mais au zoom max, les photos sont presque toujours floues...

    Pour faire ressortir les couleurs du soir, je sous-expose un peu la luminosité, pour éviter que les couleurs saturent vers le blanc. Et les photos deviennent aussi un peu plus nettes...

  • par Le 8 novembre 2016 à 13h49

    Superbes photos !!!... et merci pour tes conseils.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !