Sortie du 4 novembre 2016 par sugar mountain Croix du Grand Praz (1931m) par le Preney

Version longue depuis la Chambre pour accéder à ces paysages bucoliques au pied de la chaîne de la Lauzière.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Grand beau, se voilant à la descente.

Récit de la sortie

Départ frisquet à 7h30 de la gare de la Chambre. Après la traversée de la ville et du torrent du Bugeon, un excellent balisage est mis en place pour entreprendre la longue montée au refuge de la Grande Léchère.
Elle commence en contournant les ruines du château des Ducs de la Chambre (XIIème siècle) pour m’amener à la chapelle du Cuchet. Les premiers rayons du soleil illuminent alors le Grand Miceau.
J’attaque ensuite un long sentier forestier, sans doute très emprunté par les muletiers pour gagner les alpages du Preney avant la création de la route de Montgellafrey. Souvent agréable, il déploie ses multiples lacets tout en passant par les ruines des Derandières.
Ce hameau en ruines depuis la dernière guerre se nommait autrefois Guérandières, du nom des « Guérants » (garants) qui entretenaient la rigole alimentant en eau le château en contrebas.

L’arrivée au hameau du Preney se veut lumineuse et le bruit du fond de vallée anecdotique. La suite est une succession de prés et de sous bois tout aussi charmants les uns que les autres, entrecoupé par le débonnaire défilé du Rocher de la Mort. Sans oublier de discrets sentiers évitant de trop rencontrer la route menant au refuge et au lac de la Grande Léchère.
D’ailleurs, vu sa facilité d’accès, je m’attendais à côtoyer la foule. Heureusement, il n’y avait pas âme qui vive (le contraire m’aurait plutôt frustré après plus de 2h de marche).

Le site est déjà un but intéressant de balade mais ce serait dommage de ne pas pousser jusqu’au Grand Praz. D’autant plus que c’est un alpage de toute beauté, agrémenté de deux chalets privés. Le balisage est ici inexistant à l’exception d’un panneau perdu au milieu de nulle part m’indiquant un bon sentier menant à l’imposante Croix du Grand Praz et son belvédère.

Après quelques hésitations pour une descente par Montgellafrey, je décide finalement de revenir par le même itinéraire, histoire d’éviter au maximum de fouler le bitume et de faire un petit crochet aux ruines du château des Seigneurs de la Chambre.
Retour enfin à 14h15 à la gare après cette bonne bambée de 1500m de dénivelée.

Dernière modification : 8 novembre 2016

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 4 novembre 2016

Publiée le 8 novembre 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 9 novembre 2016 à 07h50

    Les approches en voiture conduisent à négliger ce type d’itinéraire et c’est bien dommage. Merci du partage. À bientôt Éric

  • par Le 9 novembre 2016 à 07h51

    C’est vrai que le double de dénivelé (1500 m) par rapport au topo de galipette, ça fait une sacrée trotte (combien de kilomètres ?) ...
    Mais j’ai un petit regret de ne pas voir plus de photos, notamment au niveau du Lac de la Grande Léchère ou en direction du Col de la Madeleine.
    D’autant que les quelques photos présentées sont bien belles, avec une belle lumière d’automne tout au long de la montée. En particulier, j’aime beaucoup la photo #9, magnifique panorama dominé par les Grandes Rousses.

  • par Le 9 novembre 2016 à 09h30

    Qu’auraient pensé les randonneurs qui s’étonnaient de mon départ du Preney ! Merci pour la photo de la chapelle, celle-ci m’intriguait.

  • par Le 9 novembre 2016 à 11h12

    Merci à vous trois pour vos messages.
    @ vivelamontagne : Pour ce qui est des kilomètres, je n’ai pas calculé. Quand on est limité niveau transport, mieux vaut ne pas compter. Pour ce qui est d’éventuelles photos supplémentaires sur le lac de la Grande Léchère, je n’ai pas voulu faire doublon avec celles d’autres topos et sorties. Et pour ce qui est du col de la Madeleine, il aurait fallu que je grimpe à l’antécime 2126m du Grand Mas pour pouvoir bien le voir. Mais j’étais pris un peu par le temps...

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !