Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Brume et nuages persistants jusqu’à 1000m
Ensoleillé au-dessus du plafond 1000m
Températures douces -3 à +6°

Récit de la sortie

Du parking du couvent de notre Dame de Bellevaux en compagnie de Sylvie et de Patrice nous prenons la petite route goudronnée qui monte au couvent disparu.

Ayant traversé le pont nous suivons la piste qui part à droite, à cet endroit sur le panneau existant, une bonne âme a noté au feutre noir la direction ’’Arclusaz’’ pour les randonneurs qui découvrent le secteur.

Le sentier caillouteux qui grimpe à travers la forêt est tout de suite raide et piégeux, la couche de neige n’étant pas assez conséquente avec une température négative.

La sortie sur l’alpage nous procure notre 1ère récolte photo lorsque le voile nuageux se dissipe laissant apparaître les sommets blanchis dans un beau ciel bleu et la neige tassée sur le chemin nous porte, ce qui nous permet de progresser sans les raquettes.

Nous passons les ’’Grands Bassins’’ où se trouve un petit chalet baptisé ’’Arclusaz’’ et nous continuons à suivre les lacets de la piste d’été bien enneigée.

Vers 1300m nous chaussons enfin les raquettes pour nous permettre de monter tout droit vers les chalet du Praz (1405m) en vue.

Notre progression nous conduit aux chalets des Arbets (1530m) sous la croix de l’Arclusaz. Le col d’Arclusaz(1770m) et le Chapeau de Napoléon(1852m) sont bien en vue et c’est tout ’’dret dans le pentu’’ que nous nous dirigeons vers eux.

Arrivés au col d’Arclusaz (1770m), nous admirons du bord des falaises l’imposante mer de nuages qui coiffe les vallées en sublimant la chaîne de Belledonne qui en émerge.

Nous ne poursuivons pas sur le Chapeau de Napoléon car je suis le boulet du jour après 2 mois d’absence dans mes chères montagnes et nous entamons la descente après un grand moment contemplatif.

Halte casse-croûte tant attendue aux chalets des Arbets avec une vue sur de précoces coulées de neige sous le Grand Parra (2012m) ce qui rappelle à la prudence sur ce secteur et le plus grand respect.

De retour à la lisière de la forêt nous replongeons dans l’épaisse ouate du matin et retrouvons la fraîcheur du torrent .

Cette 1ère sortie d’hiver en mode ’’pingouins’’ nous a enchanté avec de belles images et la promesse de bonheur pour les jours à venir.

Dernière modification : 22 novembre 2016

A propos

Auteur de cette sortie :

L'homme se découvre quand il est confronté à l'obstacle Saint Exupéry

Randonnée réalisée le 15 novembre 2016

Publiée le 22 novembre 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 23 novembre 2016 à 15h36

    Belle rando...je la mets dans mes prévisions de sortie....mais dommage pour le format des photos que l’on aimerait plus grand tant elles font envie ;o)

  • par RoyLe 23 novembre 2016 à 17h56

    Désolé Foxy mais j’ai eu un souci avec ces photos pour les épingler heureusement Vincent m’a sauvé la mise

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !