Ruine Ebersteinburg, Battert (568m), Altes Schloss ‒ Nordschwarzwald

Sortie réalisée le 23 novembre 2016.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Court créneau horaire, cette sortie se limite aux falaises du Battert (Felsentreppe, Bergwachthütte, Felsenbrücke) avec un départ du Neues Schloss (variante).

  • Allemagne
  • Histoire, châteaux - Accès en Bus/Train

Conditions météo

Couvert, température de 9°C au Felsenbrücke à 16h00, vent quasi nul.

Récit de la sortie

  • Distance : 7km
  • D+ : 363m

Pour cette variante d’itinéraire, je suis parti du Neues Schloss. On peut s’y rendre par la route, l’accès se fait alors sur la Zähringerstraße (L79a), ou bien en bus via la ligne 208 (arrêt "Neues Schloss").

Près du Neues Schloss, château privé du XVème siècle, je quitte le point de vue sur la ville (Stadtblick) vers 13h00. Derrière le château se trouve un parc qui abrite diverses essences d’arbres comme le superbe cèdre du Liban par exemple, c’est un agréable espace de transition entre la ville et la forêt du Battert.

Je traverse le parc vers l’est et entre en forêt sur le Türkenweg. Ce chemin mène au carrefour de la Steinwaldhütte (cabane), à partir de laquelle je prends un sentier non indiqué partant au nord-ouest. Ce sentier retrouve l’itinéraire du topo au carrefour suivant, là où passe le Daubenhauerweg.

Pour rejoindre la crête, j’emprunte d’abord le Unterer Felsenweg (le sentier qui longe le bas des falaises) jusqu’au départ du Felsentreppe. Ce dernier est un magnifique sentier permettant l’accès à de nombreuses voies d’escalade, il se termine au milieu de la crête.

Je passe ainsi l’essentiel de la randonnée à naviguer entre la Bergwachthütte et le Felsenbrücke, tout en continuant les repérages dans ce dédale de piliers, brèches et plateformes. Aucun doute, ils me prendront encore beaucoup de temps !

Comme à chaque fois avant de quitter la crête, je touche l’écorce du Battert Eiche. Ce chêne de 600 ans est l’un des plus vieux arbres de la ville. Il a dû pourtant affronter bon nombre de tempêtes mais il est toujours là. L’une de ses forces vient peut-être du fait que le tronc se scinde en 2 parties à moins de 2 mètres du sol. Solidement ancré avec un centre de gravité abaissé, rien ne semble pouvoir le déraciner.

Du nouveau du côté de Ritterplatte, où je trouve un petit sentier descendant au plus court vers Altes Schloss. Il débute tout à droite du mur en pierres qui délimite le belvédère de Ritterplatte. Il permet aussi d’accéder facilement au sommet d’un pilier rocheux, où l’angle de vue sur le château est un peu différent.

Il fait déjà bien sombre pour une virée au Altes Schloss, alors je longe le château et file plein sud sur le chemin passant près de la Bernharduskapelle. Continuant tout droit au croisement d’une fontaine (Eberbrunnen), je retrouve le parc au niveau de la Strohhütte.

Dernière modification : 29 juin 2017