Le Treu (1835m) par Flumet d’Aval et le versant sud Sortie du 29 juillet 2016

Sortie réalisée le 29 juillet 2016.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Tout le meilleur du Val d'Arly dans ce parcours menant à un modeste sommet. Dommage que les dégâts des Avenières viennent gâcher un peu la fête. Mais quand même, c'est bien beau !

Conditions météo

Grand beau, assez chaud.

Récit de la sortie

Toujours aussi agréable de parcourir ce chemin en zigzags dans le versant sud ; les profondes gorges du Flon en dessous, les chalets un peu partout, les vues impressionnantes sur la barrière des Aravis, un bonheur à savourer lentement.

En arrivant sous les Avenières, mauvaise surprise : le sol a été raboté sur des centaines de mètres et sur une grande largeur. Ça sent le bois frais, car toute la végétation a été hachée menu. Le chemin lui-même a été élargi au bulldozer. Plus loin, c’est le même spectacle, et aux Avenières c’est le massacre, les engins sont en train de raboter le sol sur une énorme surface. Vu la pente, cela ne peut être que pour faire des pistes de ski, comme s’il n’y en avait pas assez dans les stations tentaculaires du Val d’Arly ! Je poursuis ma route et je retrouve plus haut la montagne préservée, telle qu’elle aurait dû rester, en essayant d’oublier ce que je viens de voir.

La rude montée sur les escaliers rocheux me redonne le moral, et l’arrivée au sommet me rend la sérénité qui sied à cette belle journée d’été. La lumière vive de l’après-midi sublime le paysage et incite à la contemplation.

Le retour par le sentier du versant nord-est est intéressant, à l’ombre dans une zone humide à la végétation luxuriante. Ensuite, il n’y a plus qu’à retraverser le site des Avenières sans s’arrêter, et à faire la longue descente qui ramène à Flumet d’Aval, dans le calme du soir.

Dernière modification : 2 janvier 2017