Rocher du Baconnet (1808m) par Chauplane et la Croix des Têtes Sortie du 29 décembre 2016

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Un sentier de facteur bien sympathique pour rejoindre Chauplane puis une boucle avec un parcours de crête où on s’en met plein les yeux.

Conditions météo

Grand beau temps. Aucun nuage. Bonne visibilité sur les lointains.Températures plus qu’agréables en versant sud.

Récit de la sortie

(En forme de dialogue un peu imaginaire.)

- T’es jamais allé au Baconnet ? Sans déconner ?

Ben non, ce sera la première fois !

- Et pourquoi donc par Chauplane ?

Parce que le ‘topo’ de ‘valverco’ donne envie de le faire par là

...

- Ben dis donc le facteur il avait de sacrés mollets ; ça part raide !

Ah tu sais, les facteurs d’autrefois !

- Ca a dû être du boulot de tracer ce sentier !

C’est sûr, mais les anciens ils ne rechignaient pas à la tâche

- C’est quoi ces plantes au bord du sentier ?

Des héllébores … du sentier !

- Il est bien en place le panneau de la cote 1259m

On pourra rassurer ’valverco’

- Le topo dit : « à droite … une rampe … un mur en pierre » , tu es sûr que ce n’est pas l’accès à la maison ?

Non ! voilà le panneau ‘Alpage’ , pas facile à lire et il faut se mettre à quatre pattes pour le lire … mais il est bien là

- C’est quoi cette cabane perchée ; il y en a qui s’amuse bien

Ca change de la cabane au fond du jardin !

- C’est drè dans le pentu !

Pourquoi tu dis ça, on n’est pas en Savoie !

- Elle est encore loin la crête ?

Tais toi et avance !

- C’est raide ! Au fait , quelle heure il est ?

C’est pas de savoir l’heure qui va changer la pente !

- Ouah ! La vue qu’on a depuis la crête !

C’est sûr qu’on voit mieux depuis une crête d’alpage que depuis le cœur d’une forêt !

- Et si on mangeait là ?

Non ! Au sommet

- Et s’il y a plein de monde là-haut ?

Un 29 décembre ? Ca m’étonnerait et puis ce ne serait pas un problème.

- On se pause où pour le casse-croûte ?

C’est vrai que c’est un problème vue la place qu’il y a !

- Finalement il y a un peu de monde

Vu le temps exceptionnel c’est pas étonnant.

- On voit bien le col des Deux

Vaut mieux le voir d’ici que le passer en vélo depuis son versant nord !

- Il y a plein d’abreuvoirs en dessous, c’est lequel celui du topo ?

On verra bien et puis ce n’est pas le brouillard qui va nous gêner aujourd’hui !

- On fait un brin de sieste ?

Plus bas on trouvera mieux

- On repart ?

Oui on pique droit en direction de la Croix des Têtes.

- Et on fait pas cette Tête là ?

Non ! Une autre fois peut-être.

- Et là, on tourne à gauche ?

Pour retourner vers Chauplane c’est mieux ; on ira à Gresse une autre fois

- On n’est pas bien là, plein sud, en plein soleil pour un brin de sieste ?

Si, surtout avec le Mt Aiguille en face ; bonne sieste !

- T’as ronflé !

M’agresse pas dans le Vercors !

- Dis donc, la montagne ça te gagne !

Et voilà, retour à Chauplane.

- On se reprend le sentier du facteur ?

Et oui, « Le facteur sonne toujours deux fois » et nous on fait le sentier deux fois !

- Il y a plein de belles pommes de pin bien sèches !

Alors on en ramasse ; ca participera à la déco de la table du réveillon

...

- La vue sur le Dévoluy au soleil couchant, c’est quand même beau

Ouais ! Et c’était une sacré belle balade.

Dernière modification : 31 décembre 2016

Photos « Rocher du Baconnet (1808m) par Chauplane et la Croix des Têtes »

Le Trièves a pris le voile ; les pentes ouest du Dévoluy attendent patiemment le soleil. Objectif en vue, tout là-haut. Le passage des petites ravines est manifestement entretenu. Des Rochers du Parquet au Grand Veymont en passant par le Pas des Bachassons. Dommage ! Il est à contre jour. A Chauplane. La «rampe» bordée du «mur en pierres» débouche sur cette maison . LE panneau (bas) marqué 'ALPAGE' Beau sentier. La cabane perchée (pas au fond du jardin). Un reliquat de neige et du givre en versant nord. Traces 'bizarres' sur ce petit rocher ; si un expert en géologie peut me dire ce qu'il en pense ? Le Trièves se 'dévoile' un peu. En crête. Le jour où ces énormes blocs qui semblent se détacher, partiront vers le bas ... ça va faire du bruit ! Non loin du sommet. Gresse-en-Vercors, comme beaucoup d'autres stations, souffre du manque de neige. Vers le sud. Au sommet. Photographe photographiée. Vers le nord. Et vers l'est. On quitte le sommet. On traverse vers la rive gauche de la Combe des Têtes. Quelques pas sur la neige. Sous la Croix des Têtes. Regard arrière. Direction Chauplane. Belles génoises sous les toits. Trièves et Mont Ménil sont dans l'ombre ; le Grand Ferrand résiste. Et une dernière pour l'Obiou.