Le Taillefer (2857m) par le lac de l’Émay Sortie du 1er janvier 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Le Taillefer (2857m) par le Lac de l'Émay et le Lac de Brouffier.

Conditions météo

Grand ciel bleu, températures de saison avec du vent.

Récit de la sortie

Pour cette première balade de l’année, j’ai choisi le Taillefer que je voulais faire depuis un petit moment. Vu qu’il n’ y a pas beaucoup de neige, je me suis dit que c’est encore possible, en rando normale.

Départ du parking à 8h, la pente était gelée...probablement la plus grande difficulté de cette rando ! Par la suite aussi, dans la forêt il y avait plus de neige que j’avais rencontrée ces derniers temps. Elle était dure et glissante.

Il y avait du vent mais c’était le vent du sud qui n’était pas froid pour l’instant.

En face, j’ai admiré les chaînes du Vercors et de la Chartreuse en rose, l’Obiou éclairci par la lumière orange... J’étais émue !

Je suis montée par l’arête, puis descendue par le Lac de Emay. Car en approchant à l’arête, je n’ai pas eu d’envie de descendre mais plutôt continuer.

J’ai chaussé mes crampons à mi-hauteur en montant vers le Pas de la Mine.

J’ai trouvé très agréable cette partie en y approchant. Dommage que cela n’a pas duré longtemps. Mais en même temps ce serait un peu délicat si plus ne neige y était.

Après, je continue toujours sur l’arête jusqu’au Petit Taillefer puis au Taillefer.

En montant les panoramas s’ouvrent de plus en plus.

J’arrive au sommet vers 11h45. Quelle beauté, cette vue dégagée à 360° !

Malgré le vent qui soufflait fort, je suis restée un petit moment même après le casse croûte.

Je suis descendue vers les lacs à vue. Les lacs étaient gelés évidemment, comme tous les lacs en ce moment. Mais ils étaient beaux tout de même. Cela me donne envie de revenir en début d’été.

Je remonte un peu pour revenir vers le Pas de la Mine. Puis comme il n’était que 14h30, j’ai pris la direction du Lac de Brouffier à l’intersection plus loin. Cela me permet de prolonger le plaisir de marcher sur l’arête de Brouffier.

Je descends au lac, puis je remonte à la cabane de Brouffier, ensuite jusqu’au sentier du matin. J’ai bien aimé cette petite partie un peu sauvage.

En descendant la neige était plus glissante, alors j’ai remis mes crampons pour marcher plus vite.

Retour au parking vers 16h30. Encore un petit moment avant le coucher du soleil. On sent que les jours sont un petit peu plus longs.

C’était une boucle bien variée avec une super vue. J’aimerais refaire en été pour voir la différence...

Dernière modification : 2 janvier 2017

Photos « Le Taillefer (2857m) par le lac de l’Émay »

En montant Le Vercors Le Vercors sud L’Obiou La direction du Pas de la Mine La direction du Pas de la Mine La direction du Pas de la Mine le Vercors au fond En montant peu avant le Petit Taillefer En montant Belledonne le Lac de l’Emay Depuis le Petit Taillefer le Rocher Culasson et le Taillefer J’arrive au plateau sommital Le fameux Saint-Eloi Depuis le sommet Depuis le sommet le Plateau du Bure et l’Obiou au fond J’ai essayé à trouvé l’endroit où il y a moins du vent... Je descends vers les lacs de L’Emay le Grand Veymont et le Mont Aiguille en arrière plan L’arête de Brouffier pour aller au Lac de Brouffier Le Lac de Brouffier La cabane de Brouffier Le torrent Je remonte Je remonte Le chemin de retour Le chemin de retour