Pic de Bure (2709m) par la Combe de la Cluse Sortie du 4 janvier 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Tête de la Cluse (2683m) par la combe de la Cluse en conditions de printemps pour ce début d'hiver.

Conditions météo

Beau temps avec du vent !

Récit de la sortie

Après la combe d’Aurouze, celles de Mai et de Ratin, le passage de la fenêtre du domaine skiable, l’itinéraire par Pré la Pare et le pas de Paul, c’est parti pour la combe de la Cluse pour atteindre le plateau de Bure !

Départ 9h00 de la route menant au col du Festre juste en dessous des épingles (lieu-dit l’Oche) au niveau du hameau de la Cluse. J’emprunte le GR 94 puis coupe plein nord dans les bois pour rejoindre le départ du sentier cairné à partir de la piste venant des Garcins.

Il me faudra plus d’une heure pour atteindre les derniers pins dans la combe et entamer un bout de la montée dans l’immense pierrier avant de retrouver la neige plus haut.

Les conditions sont printanières pour ce début d’hiver, la neige est dure, juste ce qu’il faut. Les crampons mordent bien ! On se passerait juste du vent et ses fortes bourrasques !

Juste après le premier ressaut dans la barre rocheuse, je prends directement à droite la sortie sur le plateau. Malgré les rafales, je me dirige témérairement vers le sommet me rappelant qu’un mur de pierre s’y trouve.

Pas de chance ! Derrière le muret se trouve un gros névé ! Impossible de s’abriter du vent ! Pas de pause, j’entame directement la descente !

Retour vers 17h00 à la voiture, j’assiste à un beau coucher de soleil sur les contreforts occidentales du plateau de Bure.

Voilà, c’était ma 8ème ascension sur ce magnifique plateau ! Mais ce n’est pas la dernière ! Il reste encore quelques accès à découvrir notamment en face ’est’ du Pic de Bure comme l’itinéraire sauvage et vertigineux des Échelons...

Dernière modification : 5 janvier 2017

Photos « Pic de Bure (2709m) par la Combe de la Cluse »

Vue sur les Garnesier en quittant le GR de départ. En coupant dans les bois, première vue sur la combe de la Cluse. Départ du sentier cairné. Dans le rétro : Tête des Ormans, les Garnesier et le Chauvet. La combe de la Cluse. Les derniers pins dans le combe. Dans le rétro avec la crête de la Tête de Vachères et la Rama à droite. Parois dolomitiques. La suite enneigée dans la combe de la Cluse. Face au premier ressaut. En haut du premier ressaut. La sortie directement à droite. Le Grand Ferrand pointe son nez. Arrivée au plateau. Montée à la Tête de la Cluse. Dans le rétro : l’observatoire et le Pic de Bure. De plus haut. La croix sommitale de la Tête de la Cluse. La grande barrière dévoluarde vue du sommet. Pas de neige dans le Dévoluy ! Montagne de Faraut et Écrins. Vers le Pic de Bure. Parois au soleil dans la descente. Belles parois ruiniformes. Sur la route de retour, coucher de soleil sur la crête des Bergers (Têtes d’Aurouze, de la Cluse et des Pras Arnaud). Autre angle de vue. Têtes d’Aurouze et de la Cluse.