Sortie du 6 mai 2016 par Agarock Tête de Giarons (2027m), Tête de Pérail (2016m), Les Cluots (2106m) - Gorges du Cians

Une magnifique randonnée autour et au dessus des gorges du Cians, curiosité géologique remarquable, qui offrent un spectaculaire défilé de roches rouges.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Frais le matin, mais ensoleillé le reste de la journée.

Récit de la sortie

Après avoir gravi le Mont Mounier, la veille, je ne pouvais pas ignorer dans ces contrées, l’omniprésence proche, des magnifiques gorges du Cians.

Une nuit froide passée au camping de Beuil avait été prévue pour enchaîner le lendemain, le sommet des Cluots et enfin découvrir ces fameuses gorges du Cians.

Il y a deux ans, je découvrais dans ce secteur, les extraordinaires gorges du Daluis avec l’ascension du Dôme de Barrot (2136m) au départ du petit village de Auvare.

J’ai eu envie de parfaire mes connaissances dans cet endroit des Alpes Maritimes à travers ces roches peu communes de couleur ocre.

La montée vers les Cluots, très belle, reste néanmoins classique par rapport à tout ce que j’allais découvrir derrière.

Ce sommet atteint, permet quand même d’observer le Mercantour de façon très détaillée et précise, mais également, de reconnaître les beaux sommets du Haut Verdon et enfin, de cocher un nouveau petit sommet alpin à mon actif, ce qui n’est jamais négligeable pour moi, provençal des bords de la Méditerrannée.

La suite est tout simplement grandiose !

J’en ai pris plein la vue sur le sentier des Corniches du Cians situé au sud du sommet des Cluots.

La beauté naturelle de ces lieux pleins de couleurs variant entre le vert et l’ocre, en passant par le jaune et le bleu du ciel, est tout simplement saisissante.

Certes, le cheminement est long dans ce dédale de couleurs, et les multiples petits ravins à traverser rendent ce périple assez usant physiquement, mais le temps s’arrête dans cet endroit et finalement, on ne le voit pas passer.

Une randonnée splendide dans un lieu magique et éminemment original de notre sublime région P.A.C.A.

A découvrir absolument !

Dernière modification : 8 janvier 2017

A propos

Auteur de cette sortie :

Habitant les Bouches-du-Rhône et passionné de randonnée sportive depuis 2009, j'ai commencé logiquement à faire mes "armes" dans les magnifiques calanques de Marseille, puis j'ai étendu à la Provence, les Alpes et maintenant, tout simplement "la montagne", où qu'elle soit !!!

Randonnée réalisée le 6 mai 2016

Publiée le 8 janvier 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 10 janvier 2017 à 21h59

    C’est vrai que ce rouge omniprésent c’est magnifique ! Ça donne envie d’y aller.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !