Col de Chamont en boucle par Fréland Sortie du 31 décembre 2016

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Brouillard givrant et grisaille sur la plaine d’Alsace, et même dans les fonds de vallées vosgiennes.

Au-dessus du stratus, soleil et grand ciel bleu.

Récit de la sortie

Variations par rapport au topo

J’ai suivi quasiment le même chemin que le 15 août 2016.

Je suis juste resté un peu plus à l’écart de la route (sur sa gauche) après le Col de Chamont. C’était pour profiter des quelques arbres qui s’y trouvent pour me cacher le soleil et me permettre de faire des photos vers le sud-ouest.

Et je me suis également éloigné un peu de la route sur environ 150m au niveau du panneau "Knolpré", pour retrouver les rayons du soleil en prenant un peu de hauteur. C’est d’ailleurs cette inspiration qui m’a permis d’assister à la fuite de 2 chevreuils. Quelle chance !

La Rando en chiffres

  • Participants : 1 personne (moi seul)
  • Distance : environ 7 km
  • Dénivelé : environ 300m cumulés
  • Altitude au départ : 420m (parking)
  • Altitude point bas : 420m (parking)
  • Altitude point haut : 679m (Col de Chamont)
  • Durée de ce jour : 4h40 pauses comprises. Départ du parking vers 10h55 et retour vers 15h35. J’ai pris presqu’autant de photos que le 15 août (339) mais le soleil qui baisse vite et le froid à l’ombre incitaient moins à lambiner ...

De belles premières pour moi !

Ouah ! Je suis trop content d’avoir randonné un 31 décembre !

En 2015, j’avais randonné pour la 1ère fois de ma vie en novembre.

Et en 2016, j’ai randonné pour la 1ère fois de ma vie en décembre, et pas qu’un peu, 5 fois au total (alors que je travaille la semaine) ! Et notamment le 22 décembre (le jour le plus court ou presque) et bien sûr ce 31 décembre.

Et avec ce soleil d’hiver rasant, les arbres dénudés et les brumes, j’ai découvert avec grand plaisir que ça permettait de faire de très belles photos, avec de beaux effets entre ombre et lumière.

Bref ! Une bien belle révélation pour moi !

Sinon, c’est également la 1ère fois que j’ai la chance de pouvoir photographier une mer de nuages (et peut-être aussi la 1ère fois que j’ai l’occasion d’en voir une d’aussi près ?).

C’est génial !

Évidemment, si ma femme et mes filles m’avaient accompagné, ça aurait été de belles premières pour elles aussi. À défaut, elles ont pu profiter du récit et des photos, même si ça ne vaut pas le fait d’y être en vrai ...

Et pour l’anecdote, c’est aussi ma 1ère publication faite aussi "rapidement" après la date de la rando (à peine 1 semaine après). Et enfin, c’est aussi ma 1ère publication de sortie dans les Vosges (jusque là, je n’avais publié qu’1 topo dans les Vosges et 2 sorties alpines).

Détails sur ma sortie du 31/12/2016

À force, il n’y a plus grand-chose à ajouter ... Bon un peu quand même. ;o)

Sur la route en voiture (dans la Plaine d’Alsace), le paysage était magnifique malgré la grisaille : tous les arbres étaient givrés grâce au brouillard givrant. Le revers de la médaille c’était que le brouillard était bien trop épais pour laisser percer le soleil.

Je me disais que pendant la rando j’aurai peut-être à la fois le givre et le soleil. J’espérais sans trop y croire pour ne pas être déçu.

Et finalement, quand je suis enfin sorti du brouillard (peu avant d’arriver mais encore en voiture), il y avait le soleil mais plus un seul arbre givré, même à l’ombre. Seuls le sol et la végétation rase étaient givrés à l’ombre.

Tant pis. On ne peut pas tout avoir. Et je suis content d’avoir eu le soleil plutôt que les arbres givrés.

Et puis comme déjà dit, il n’y avait pas besoin d’avoir le givre pour être dans une ambiance magique. C’était déjà magique en contre-jour avec le soleil bas et la brume.
Et cerise sur le gâteau, même les animaux ont agrémenté cette sortie (chevreuils, vaches et oiseaux).

Les plus de cette rando et idée de variation

Cette rando nous emmène très souvent en balcon sur de belles pentes, au milieu de paysages bien vallonnés.

Elle offre en particulier une très belle vue sur le Kalblin pendant le premier quart et le dernier quart de la boucle, ainsi qu’une superbe vue vers le Grand Faudé, la Roche du Corbeau et la Tête des Faux, en milieu de parcours.

Par contre à la mi-journée et en début d’après-midi, le Grand Faudé est souvent difficile à prendre car fortement en contre-jour. Mais ça peut aussi faire de belles photos, comme en ce 31 décembre, avec une ambiance brumeuse hivernale un peu magique.

Un de ces jours, j’aimerais faire le même circuit, mais en me garant au Col de Chamont (donc le point culminant de la rando ...) pour être au Col avec le soleil de début et de fin de journée plutôt qu’avec le soleil de la mi-journée plein Sud.

Mise en garde

ATTENTION toutefois ! Comme déjà dit dans le topo, la plupart du parcours se fait sur des portions de ROUTES. Donc PRUDENCE ...

Conclusion

Une ambiance magique, une année 2016 conclue en beauté, de super souvenirs, des premières et des révélations !

Les photos en hiver peuvent être très belles, même sans neige et avec peu de givre. Le soleil bas et les arbres dénudés ont des avantages que je ne soupçonnais pas jusqu’à ce mois de décembre.

Dernière modification : 8 janvier 2017