La Pointe de Chalune (2116m), en boucle par le col de la Ramaz

Sortie réalisée le 9 janvier.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Pour cette dernière sortie en mode "été", la Pointe de Chalune offre un de ses meilleurs paysages...

Conditions météo

Grand beau au dessus d’un stratus culminant entre 1500m et 1600m. Atmosphère parfaitement transparente au dessus. Petit vent du nord frais en altitude.

Récit de la sortie

Après le mauvais calcul de la veille (être monté au Môle, juste trop bas pour s’extirper des nuées), séance de de rattrapage durant cette dernière journée de beau temps avant (enfin !) l’arrivée annoncée de l’hiver pour le lendemain.

Bon, on n’aura que l’après-midi de disponible, c’est parti pour Sommand, spot idéal pour de petites balades à la demi-journée permettant d’atteindre de jolis petits sommets au beau panorama... On a beau connaitre ce coin par cœur, on y vient et on y revient...

Départ vers 14h du col de la Ramaz pour ce qui s’annonçait enfin être la dernière sortie "été" de la saison 2016... Objectif la Pointe de Chalune, dont on s’offrira le luxe d’une ascension par le versant sud, itinéraire raide d’été que l’enneigement très faible devait rendre possible... Normalement, cet itinéraire ne contient pas de plaques de vieille neige gelée (il n’y en avait pas durant ma dernière visite il n’y a pas longtemps), il faudra juste composer avec le frais saupoudrage, déjà bien fondu sur les versants ensoleillés... Les crampons seront tout de même dans le sac, au cas où...

Montée rapide... On s’élève au dessus des nuées qui allaient contribuer à la beauté du paysage... Au dessus, l’atmosphère est exceptionnellement transparente, et les montagnes éloignées sont vraiment bien visibles... La vitesse de la marche est ralentie par les nombreuses pauses photo...

Plut haut sur le replat, un joli petit promontoire dominant le chalet Blanc, c’est l’heure d’une première pause pour admirer le paysage...

Au dessus du col de Vésinaz, le sentier se fait raide. Un peu de neige recouvre le sentier sur lequel il ne vaut mieux pas glisser, mais elle est suffisamment froide et peu glissante, les crampons ne seront pas nécessaires si on fait attention à là où on mets les pieds... Ce qu’il ne faut pas oublier de faire, car les yeux sont tellement attirés par le panorama...

Arrivée au sommet vers 16h, après une ascension sans difficultés particulières malgré les conditions. Un petit vent frais souffle... Mais le panorama est là !

Entre les séances photo, on descend sur une petite banquette herbeuse plein sud face au soleil pour attendre son coucher à l’abri... 17h, le voilà illuminant les montagnes environnantes de rouge avant de disparaitre sur la mer de nuages...

On descend tranquillement, inutile de se presser car une belle lune d’hiver prendra le relais pour éclairer le chemin... Une nuit d’une clarté exceptionnelle au dessus des nuages... Fin de la balade vers 18h30.

Dernière modification : 10 janvier 2017