La tour du Champ du Feu (1009m) Sortie du 22 janvier 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Magnifique fin d'après-midi et coucher de soleil au Champ du Feu, qui portait on ne peut mieux son nom pour l'occasion. De superbes images et souvenirs, malgré la foule, pour ma toute 1ère sortie à raquettes !

Conditions météo

Brouillard givrant et grisaille toute la journée sur la plaine d’Alsace (mais aussi dans la Vallée de la Bruche, en tout cas en fin de journée).

Au Champ du Feu en fin d’après-midi, c’était le rêve. Pas de vent. Températures très agréables. Soleil et ciel bleu légèrement voilé, principalement vers le sud-ouest en direction du soleil couchant, pour offrir un festival de couleurs. Quelle chance !

Récit de la sortie

Variations par rapport au topo

En fait nous nous sommes contentés de parcourir l’étendue du plateau sommital du Champ du Feu pour profiter de la beauté du paysage (neige, soleil, ciel bleu et cirrus).

En venant par le Nord, nous sommes allés nous garer plus loin que la Tour du Champ du Feu, vers le point coté 1070 sur la carte IGN, au sud de la Tour et en haut de la piste de ski qui domine l’Auberge du Hochfeld.

Puis nous sommes allés au Nord vers l’immense plateau du Champ du Feu, en passant par la Tour.

La Rando en chiffres

  • Participants : 4 personnes (ma femme, nos 2 filles et moi). En fait j’étais le seul à raquettes. On a d’abord commencé la balade ensemble. Puis ma femme et mes filles m’ont laissé m’éterniser devant le soleil couchant et sont retournées vers la voiture faire de la luge.
  • Distance : environ 4 km
  • Dénivelé : environ 70m cumulés
  • Altitude au départ : 1070m (haut de la piste de ski côté Chaume des Veaux)
  • Altitude point bas : 1060m (haut du téléski des Vieux-Prés)
  • Altitude point haut : 1099m (Tour du Champ du Feu)
  • Durée de ce jour : 1h40 en photographiant à tout va (un peu plus de 180 photos en 1h25 ...)

Les plus de cette rando

C’est le toit du Bas-Rhin (1099m) et donc l’endroit qui offre le plus de chances d’émerger au-dessus de la grisaille dans le département.

En l’occurrence, dans la direction du Donon, je voyais que le Colbéry, situé vers l’altitude 600m, au pied du Kohlberg était sous la mer de brume ...

J’avais hésité à aller là cette après-midi car le dimanche précédent on avait vu avec ma femme que le chemin se prêtait à utiliser les raquettes. Je suis bien content qu’on ait choisi d’aller plus haut ...

Et avantage supplémentaire de l’altitude, on trouve également au Champ du Feu les meilleures chances de hauteur de neige du département.

Les Difficultés rencontrées

C’était la grosse foule. Malgré les nombreuses voitures qui redescendaient vers 15h30 - 16h, il y avait encore des voitures garées tout du long de la D214 qui travers la crête du Champ du Feu, sur 3 ou 4 kilomètres, en plus des parkings existants.

Nous étions toujours allés au Champ du Feu faire de la luge en fin d’hiver, souvent en mars et nous n’avions jamais vu une telle foule.

Même lors des belles journées d’été, nous n’avions jamais vu autant d’affluence.

Malgré tout, quand on voit la grisaille dans la Plaine d’Alsace et notamment vers Strasbourg, comment ne pas accepter d’affronter cette foule pour avoir ce beau soleil, le ciel bleu et les quelques 50 cm de neige qu’offre le toit du Bas-Rhin du haut de ses 1100m.

Il n’y a pas d’autre équivalent dans le Bas-Rhin. Sinon il faut aller dans le Haut-Rhin (Bresse, Markstein, Lac Blanc, Schnepfenried, etc ...) mais forcément, c’est plus loin ...

Détails sur notre sortie du 22 Janvier 2017

J’ai acheté ma toute 1ère paire de raquettes 3 jours plus tôt.

Je les avais emmenées hier toute la journée mais sans m’en servir à cause du manque de neige. Tout au long du parcours d’hier, il n’y avait au maximum que 5 à 10 cm de neige et la plupart du temps elle avait déjà été tassée et piétinée. Mais tout le parcours était à 300-400 m.

Comme la journée d’hier avait été bien pleine, je ne ressentais pas forcément le besoin de ressortir aujourd’hui.

D’autant que chez nous c’était la grisaille, contrairement aux prévisions de grand soleil. Malgré les mêmes conditions encore toutes récentes, ils avaient déjà oublié que [anticyclone + froid + absence de vent] = grisaille dans les plaines et vallées les plus basses ...

Du coup, je ne voulais pas risquer de choisir une destination et de me rendre compte une fois sur place que ce n’est assez haut pour émerger de la grisaille ...

Et les webcams sont quasiment inexistantes à moyenne altitude (300 - 700 m) où se trouvent mes différentes destinations de prédilection.

Donc impossible d’avoir de certitudes tant qu’on n’est pas sur place. D’ailleurs, j’ai déjà pu l’expérimenter avec déception 2 ou 3 fois récemment.

Et puis finalement l’envie nous est venue d’aller tous les 4 au Champ du Feu l’après-midi.

A 1100 m plus haut que chez nous, si on n’y trouvait pas le grand soleil qu’il nous avaient annoncés, c’était à plus rien n’y comprendre.

L’aînée de nos filles se réjouissait d’aller y faire de la luge.

Ma femme se réjouissait aussi de la luge, de la sortie en famille et du soleil espéré.

Et pour moi, le Champ du Feu c’était 99% de chances de pouvoir inaugurer mes raquettes. Et en prime, j’espérais prendre de belles photos hivernales avec neige, soleil et ciel bleu.

Le trajet a été un peu stressant avec la foule et la route enneigée et glissante par endroits (on a d’ailleurs aperçu une voiture dans le décor, côté montagne ... ouf ..., dans un virage).

D’ailleurs, je suis bien content qu’on ne soit pas partis plus tôt car on aurait probablement été encore plus dans la foule.

Avec la foule et les paysages magnifiques au Champ du Feu (qu’on a traversé pour aller se garer plus loin), on a décidé de changer un peu de programme.

Pas de luge dès l’arrivée. D’abord une virée au Champ du Feu pour admirer le magnifique décor hivernal.

Et ma femme et mes filles iraient faire de la luge au moment du coucher de soleil (vers 17h en Alsace), ce qui devrait leur permettre de faire de la luge sans que ce soit trop la bousculade.

Finalement, elles sont revenues après le coucher de soleil vers la voiture et notre emplacement favori pour la luge.

Mais il faisait encore assez clair pour qu’elles profitent bien de quelques descentes et comme espéré elles n’ont pas eu à affronter la foule. Mieux encore, elles étaient toutes seules.

De mon côté j’ai joué les prolongations sur le plateau du Champ du Feu, devant le spectacle offert par le coucher de soleil.

En ce qui concerne les raquettes, je pense que le neige n’était pas parfaite puisque je me suis souvent enfoncé malgré les raquettes. Mais je suis trop content d’avoir pu évoluer selon mes envies et m’éloigner de l’autoroute.

Et le plateau étant tellement étendu, j’ai même souvent réussi à trouver des endroits où la neige n’avait pas encore été foulée et cela malgré les nombreux passages en raquettes en tous sens.

En ce qui concerne les photos, j’ai pu faire une belle moisson pendant environ 1h25 (16h05 - 17h30).

Le coucher de soleil a été particulièrement sympa et coloré grâce aux nuages présents où il fallait ! Après un coucher effectif aux environs de 17h, le ciel était encore rougeoyant à l’horizon quand est repassés le long du Champ du Feu en voiture vers 18h15 !

Encore de belles premières et de beaux souvenirs en cet hiver 2016-2017 !

Dernière modification : 25 janvier 2017