Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

  • 7° au départ (1150m).
    Brume jusqu’à la crête.
    Belles éclaircies au-dessus de la mer de nuages.
    Neige idéale pour la raquette.
    Rare bisolet au long de la journée.

Récit de la sortie

Participants : Sylvie, Patrice

Nous nous garons dans la dernière épingle à 500m en bas du Col du Cucheron à l’entrée de la route forestière du Champet.

Nous décidons de faire le circuit à l’inverse de Yetidzo en prenant le sentier des crêtes indiqué par un vieux panneau de bois au bord de la route.

La montée est d’entrée rude avec quelques descentes dans cette forêt grise et gelée ,enveloppée de brume qui donne une bonne sensation de froid.

La couche de neige n’étant pas très importante le balisage peint parfois bas sur les troncs est bien visible.

Arrivés sur la crête, nous cheminons le long de celle-ci en profitant des trouées à travers la végétation pour apercevoir le massif de la Vanoise et bien sûr le toit de l’Europe, notre Mont Blanc.

Nous passons au gré des mini-montagnes russes par le col du Coin (1586m) la Croix de la Loze au-dessus de la mer de nuages qui forme un beau couvercle sur les vallées.

Après la Croix de la Loze nous amorçons la descente , dans la forêt à nouveau gris, tout en jouant au jeu de piste à travers cette futaie, pour trouver le balisage car il n’y a pas de trace.

La tourbière du Leyat (1660m) qui forme une clairière, est recouverte par une couche de neige que nous ne souillerons pas de nos traces, car nous la longeons par la gauche où un vieux panneau nous indique ’’chemin des crêtes’’.

Au bout de la tourbière, nous retrouvons un autre vieux panneau vermoulu qui nous indique le col du Champet (1745m) où nous retrouvons la froide forêt .

Encore quelques montées et descentes, et nous parvenons au col du Champet dégagé et sous un Beau soleil.

Nous décidons de nous poser pour le pique-nique, abrité du bisolet et face au soleil.

Nous décidons de poursuivre sur le Grand Chat (1992m) mais stopperons sur l’arête vers 1850m, pour profiter du panorama car l’heure est bien avancée ; promis, nous reviendrons dans ce site sauvage et désert en partant plus tôt.

Pour le retour : descente sur le Replat du Champet(1531m) où nous réussissons après quelques égarements à rejoindre la route forestière du Champet vierge de trace et qui nous semble très longue pour rejoindre le parking.

Dernière modification : 18 août 2017

A propos

Auteur de cette sortie :

L'homme se découvre quand il est confronté à l'obstacle Saint Exupéry

Randonnée réalisée le 25 janvier 2017

Publiée le 29 janvier 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !