Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Sac de couchage de trekking / (...)

    110 €

  • Veste de protection en Gore-Tex - (...)

    300 €

  • Chaussures d’Approche - Polyvalente (...)

    140 €

  • Sac à dos d’escalade - Mixte - Gravity

    55 €

Conditions météo

Couvert avec un petit vent d’Est, soleil timide au bord de l’eau et pendant la montée au col du Dévenson. Nuages "d’altitude" au col de la Candelle.

Récit de la sortie

Bah bah bah... entre les miasmes des épidémies finissantes, le creux de forme et la météo, il était inutile d’ajouter 500km au compteur de nos engins pour rejoindre les Alpes.

Retour à nos grandes amours, à nos tendres années : les calanques ! Mais pas pour du rikiki ou de la vache qui rit, non. Direct au Devenson par les corniches Paretti, et évidemment le grand couloir qui n’a plus rien d’une terreur avec les scellements.

Pas facile de se réveiller aujourd’hui avec un plafond bas. Je pense y arriver devant la mer, puis après le café offert par Jean, mais finalement je suis resté en mode "taupe" toute la journée. Ce n’est pas plus mal car j’étais très calme (les taupes sont calmes).

Dans les portions expos des corniches, vraiment, si l’on suit bien l’itinéraire, et si l’on reste posé malgré l’ambiance renforcée par la mer d’Est, il y a toujours des solutions confortables, hormis quelques adhérences de pieds à plat dans du terrain gravillonneux ou terreux.

J’ai trouvé la remontée du sentier noir vraiment abordable. Si je dis dans le topo que ça touche le 4-, aujourd’hui je n’ai rien vu de plus que du 3.

À moins que ce soient les TX4 que j’ai emmenées en test dans ce terrain où de bonnes chaussures seront un atout maître.

Quant à Jean, si le petit couloir lui est familier, la remontée par l’éperon du grand couloir est une découverte qui décuple son excitation.

Personne sur les crêtes du Devenson. Un peu de lassitude en rentrant par le belvédère des Américains, au point de choisir l’éboulis plutôt que le rocher. Bah bah bah...

Dernière modification : 1er février 2017

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Site web : test-materiel-outdoor

Après toutes ces années, ces sommets, ces partages, comment expliquer mon attirance continue vers les cimes ?... leur beauté éprouvée, leur dureté aussi, la souffrance et la joie mêlée... Comment expliquer la force de cette attraction ?... Et si c'était pour l'amour, la liberté ?

Randonnée réalisée le 1er février 2017

Publiée le 1er février 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !