Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Beau temps le matin, de plus en plus nuageux l’après midi

Récit de la sortie

Ma rando en bref

Au départ du hameau de la Perrière, programme à la carte, on peut choisir différents itinéraires dans le grand cirque de Montaimont.

Nous suivons direction la chapelle Ste Marguerite, avant de poursuivre tout droit en direction du Paradis.

Montée sur la crête par les Côtes, en faisant la trace, puis on suit toute la crête en passant au col de Paradis.

On poursuit ensuite jusqu’aux chalets de la Grolle vers 1840m. Agréable cheminement sur cette crête avec de belles vues sur le massif de Belledonne, Lauzière et les Aiguilles d’Arves, Etendard entre autres...

Le ciel devient de plus en plus nuageux, une perturbation est annoncée pour le soir avec enfin quelques chutes de neige...

Par la route on redescend ensuite vers les chalets des Reys, puis chalet de la Dame, avant d’arriver vers la petite chapelle Ste Marguerite.

De la chapelle on peut rejoindre directement la Perrière, on choisira l’option lac du Loup pour prolonger un peu cette boucle.

Le lac du Loup est bien sur recouvert de neige et de glace, mais c’est une belle destination de balade, été comme hiver.

Poursuite vers les Combes, puis hors sentier, traversée en direction de la Perrière. On retrouve le chemin de montée au dessus du village.

Retour à la Perrière, encore une belle rando raquettes dans un magnifique décor et sur un parcours sans aucuns risques.

Anic et Jicé

A découvrir, les "maisons à jambes" de Maurienne

Diaporama de la sortie

et mes photos...

Dernière modification : 29 juin 2017

A propos

Auteurs de cette sortie : ,

Randonnée réalisée le 3 février 2017

Publiée le 4 février 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par Le 5 février 2017 à 09h25

    Bonjour Jicé. Ta sortie me plonge agréablement dans les souvenirs. En effet nous étions à Saint-François-Longchamp durant l’été 2014 et les Aiguilles d’Arves nous évoquent des souvenirs inoubliables de l’été 2013. Sur ta sortie, on les voit vraiment bien les Aiguilles D’Arves.
    Sinon mention à la photo #15 avec une belle ambiance et de beaux contrastes : falaise, neige, mer de nuages et beaux sommets de Belledonne. Dommage que le ciel n’ait pas été un peu plus bleu. Mais il faut bien composer avec les ingrédients du moment. Il y avait déjà la neige et la mer de nuages. On ne peut pas tout avoir ... ;o)

  • par Le 5 février 2017 à 09h51

    Et bonjour à Anic aussi qui a co-signé le texte ! ;o)
    Je suis d’accord avec vous que Lac du Loup est une belle destination de balade en été. En l’occurrence, nous y sommes allés directement en voiture en 2014 car nous avions peu de temps devant nous. Il est mignon, plein de charme et reposant (pas trop fréquenté je pense). Ma femme a particulièrement apprécié son charme.
    Ce qui est spécial aussi avec ce lac c’est qu’il n’a rien d’un lac de montagne. Il n’est pas entouré d’un décor minéral tel l’archétype du lac de haute montagne, ni d’une forêt tel un lac des Vosges ou de la Forêt noire. On dirait plutôt un lac urbain téléporté en montagne. Il est entouré de végétation rase et colonisé par de sympathiques colverts, comme en ville ... mais à 1500m en plein cœur d’un relief accidenté.

  • par Le 5 février 2017 à 10h13

    Bonjour VLM, autre particularité du coin, les "maisons à jambes" comme dans le village du Loup au dessous du lac. On trouve ces maisons dans plusieurs hameaux de Maurienne, nos anciens avaient la parade pour construire leurs maisons, même sur des sols parfois un peu instables. Le toit repose sur des poutres posées au sols. Le toit est indépendant des murs...
    => http://www.montaimont.com/fr/il4-mairie_p45-les-hameaux.aspx
    => http://vpah-rhone-alpes.fr/ressource/les-maisons-%C2%AB%C2%A0%C3%A0-jambes%C2%A0%C2%BB-de-maurienne

  • par Le 5 février 2017 à 10h32

    PS : Photo 34 (la Perrière), maison à jambes...

  • par nanouLe 6 février 2017 à 09h04

    ce ne sont pas des maisons a "jambes" mais à colonnes ; les paysans bâtisseurs , réalisaient en premier la structure en bois puis ensuite les murs à l’intérieur

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !