Pointe de Perret (1941m) par Sommand Sortie du 9 février 2017

Sortie réalisée le 9 février 2017.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Une petite crête à "inaugurer" dans sa fraîche version hivernale pour s'élever au-dessus des nuées...

Conditions météo

Assez beau, plutôt doux au-dessus d’un épais stratus culminant entre 1700m et 1900m.

Bancs nuageux de moyenne et haute altitude, se densifiant en fin d’après-midi.

Récit de la sortie

La météo n’était pas optimiste (passages nuageux en augmentation l’après-midi), et une matinée occupée en vallée... Cependant, la webcam de Samoëns montrait un décor de rêve au-dessus de la mer de nuages... Tiendra, tiendra pas ? Mais pour l’instant, le bleu du ciel est bien là, au-dessus du paysage fraîchement repeint en blanc qui fait rêver...

On finit par décoller en début d’après-midi... Destination Sommand, point de départ idéal pour pouvoir grimper suffisamment haut dans le temps imparti... 14h30, on chausse les raquettes dans le brouillard...

Montée rapide des pistes de ski... On émerge en atteignant le bas de la crête, et le soleil est toujours là, réussissant à se faufiler entre quelques bancs de nuages élevés...

Montée de la crête... Celle-ci est vierge de toute trace, immaculée... Cela lui donne une ambiance alpine, ourlée d’une petite corniche ondulante hésitante entre le versant nord et sud... Ambiance renforcée par quelques velléités nuageuses noyant les lieux d’un brouillard lumineux... On trace dans une neige fraîche, un peu lourde et pénible, proche du fil, d’un côté ou de l’autre selon la volonté de la corniche...

Une petite trace... Celles d’un lapin blanc indiquant le chemin du pays des merveilles ? On la suit... Bon, la trace part dans un raide dévers, le pays des rêves ne sera pas pour aujourd’hui, on poursuit sur la crête déjà magnifique au-dessus des nuages...

Le sommet est là... Mais les trouées de bleu se réduisent, les bancs de nuages se densifient, bien sombres à l’ouest, anéantissant tout espoir de coucher de soleil... Les couleurs s’estompent... 16h, inutile de s’attarder, on entame le retour...

Descente rapide, la neige lourde est agréable à la descente... On replonge dans les nuées... Pistes de ski dévalées dans le brouillard, fin de la balade vers 16h30.

Dernière modification : 10 février 2017