St. Petersinsel et Jolimont (603m) par Erlach Sortie du 18 février 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une jolie sortie au bord du Lac de Bienne.

Conditions météo

Températures fraîches mais sous un soleil de plus en radieux.

Récit de la sortie

Départ du parking au bord du Lac de Bienne à Cerlier (Erlach), par un temps brumeux.
Le soleil ne tardera pas à pointer le bout de son nez au fur et à mesure que l’on s’enfonce dans la presque-île de Saint-Pierre (St. Petersinsel).
L’itinéraire chemine dans une réserve naturelle et sous le son des oiseaux élisant domicile ici.
Une tour en bois permet de profiter du paysage avec un peu de hauteur.

On traverse une forêt de pins avant de retrouver la bordure du lac.
Au nord de l’île suit la visite de petites plages désertes d’un air tranquille et exotique.
Seul un bateau voguant profite en ce temps ensoleillé de ce mois de février.
Ensuite, on suit la rive avant de passer au côté d’un joli restaurant bordé de vignes.

Le chemin s’élève un chouïa jusqu’à un pavillon.
Une petite boucle pour visiter la forêt où règnent de gros arbres dominant le Lac de Bienne.
Parvient maintenant la descente et le retour jusqu’au village.
Un court détour par un ponton (Fuswegg) pour mieux apprécier ce décor humide et sauvage.

Petite pause à la voiture avant de reprendre la suite de l’itinéraire.

On traverse plus tard le sympathique village d’Erlach (rue pavée, château et belles voitures)... La Suisse quoi !
La seule "difficulté" de la journée consiste à grimper en haut de cette colline forestière (Jolimont).
Une belle vue de la région est la récompense de l’effort.

Pour la suite du parcours, on a suivi le chemin qui parcourt la crête par la droite jusqu’à un carrefour (nombreux bunkers).
De gros blocs erratiques sont là et nous font poser des questions sur leurs apparitions.
On rejoint le sentier et, par les bois, on fait le tour pour revenir au pré sommital.
Une jolie maison à l’écart de tous et sous la surveillance du Chasseral encore tapissé de blanc sur son sommet.

Il nous suffit maintenant de redescendre au village au contrefort de vignes et retour au parking.

Dernière modification : 19 février 2017