Mont de Maniglia (3183m) Sortie du 10 septembre 2015

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Un sommet frontalier situé aux confins de l'Ubaye que l'on atteint en passant par le superbe Vallon de Mary et l'immense replat du Roure.

Conditions météo

Ciel mitigé mais météo stable.

Récit de la sortie

La Tête de Moïse gravie la veille, le nouveau défi lancé est ce Mont Maniglia qu’un copain m’avait décrit comme "terrrrible" !!!

La marche d’approche est longue certes, mais d’une beauté ancestrale.

Notamment lors de la traversée des Lacs du Roure et surtout de son immense replat terreux situé au pieds des impressionnantes Dents de Maniglia.

On dirait que le temps s’est figé, dans cet endroit, et on a envie d’y rester.

Mais il faut avancer, car le chemin a déjà été bien long depuis Maljasset et le plus dur reste à faire.

Passer en Italie par le Col de Roure, et remonter la face sud bien pentue du Mont Maniglia.

Celle-ci, effectivement se mérite, et les pierriers qui s’échappent sous les semelles de nos chaussures nous demandent de gros efforts physiques et mentaux afin d’atteindre la dernière sente menant au sommet.

Les Aiguilles de Chambeyron, omniprésentes depuis la deuxième partie de notre périple, dominent le secteur de leurs pointes aiguisées.

Le Parc Naturel Régional du Queyras nous dévoile sa frontière en mettant bien en avant ses deux Pics de la Font Sancte.

Au nord-est, le Viso s’est caché depuis longtemps derrière l’habituelle "Nébia" mais le panorama du sommet nous comble amplement.

Le Mont Maniglia, un "3000" Ubayen qui se mérite, mais plus que l’ascension finale de son sommet, c’est la beauté de sa marche d’approche qui restera mémorisée en priorité.

Dernière modification : 6 mars 2017