Abonnez-vous à notre newsletter !

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Temps formidable ! J’ai totalement cramé... Bien fait de prendre mon après-midi.

Récit de la sortie

Cela faisait plusieurs année que je vois cette "petite" boule blanche au sommet des crêtes jurassiennes vaudoises... Mercredi j’ai décidé d’y monter.

C’est une très belle ballade à raquettes. On se sent assez en sécurité et les paysage sont époustouflants (lac Léman, Alpes...)

Je pense qu’un début de saison à ski de rando/Split sur ces traces serait superbe.

Dernière modification : 18 mars 2017

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Site web : CARNETITO - Croquis de voyage

Bonjour je suis Adrien, j'ai 27 ans et je suis né en Haute-Savoie. Je suis passionné de rando (à pied, raquettes et split). Je me mets sur AR car la philosophie du site me plait bien. Je vais essayer de partager les plus beaux itinéraires que je connais au alentours de chez moi afin que tout le monde puisse en profiter... Bonne rando à tous (...)

Randonnée réalisée le 15 mars 2017

Publiée le 18 mars 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (8).
  • par Le 18 mars 2017 à 12h48

    Bonjour.
    Pour la croix, sauf erreur de ma part, les protestants sont des Chrétiens.

  • par Le 18 mars 2017 à 15h39

    Oui je sais bien, ils rejettent "juste "l’autorité du Pape toutefois on ne voit jamais ce type de croix pour les protestants mais plutôt La Croix huguenote...

  • par Le 18 mars 2017 à 19h54

    Ce serait en effet l’une des rares (sinon la seule) dans cette partie du Jura suisse.

  • par Le 18 mars 2017 à 22h41

    A titre d’exemple, pour la paroisse de Sainte-Croix :

    " Le périmètre de la paroisse englobe les communes de Sainte-Croix, de Bullet et de Mauborget et donc tout le balcon du Jura vaudois qui compte environ 4500 habitants. La région est à majorité protestante et les catholiques sont au nombre de 1400. Cette petite communauté entretient des liens de fraternité réelle avec ses frères chrétiens à travers des rencontres, des célébrations et des fêtes.

    L’église catholique fut construite en 1894 et consacrée en août 1895. En 1965, suite au Concile Vatican II, elle a été transformée et restaurée. En 2005, la Paroisse a le bonheur de pouvoir acheter à un prix abordable l’orgue de choeur de l’église de la Trinité de la ville de Berne, afin de remplacer l’orgue électronique qui arrivait en fin de course et qui, de toute façon, n’équivalait jamais un instrument à tuyaux.

    Au départ, la communauté catholique de Sainte-Croix était attachée à la paroisse d’Yverdon-les-Bains, et c’est en 1939, après la construction de la cure et des salles, que Sainte-Croix a été érigée paroisse. Depuis l’été 2002, la paroisse de Sainte-Croix est à nouveau desservie par Yverdon-les-Bains, et à l’heure actuelle, nous formons, avec les paroisses Saint-Pierre d’Yverdon-les-Bains et Saint-Jean-Baptiste de Grandson, l’Unité Pastorale Chasseron-Lac, dont l’Equipe pastorale a officiellement été installée en février 2008. "

    1400 catholiques sur 4500 habitants ne sont donc pas une petite minorité.

    Ou encore : "L’Evêché de Lausanne, Genève et Fribourg (LGF) et l’Evêché de Sion ont la responsabilité des 54 paroisses catholiques du canton de Vaud."

    Une croix "catholique" ne devrait donc pas être une exception.

  • par Le 19 mars 2017 à 00h36

    Bonsoir hereme et merci pour la recherche.

    Je me suis basé sur cette phrase : "Il n’y a pas de croix sur les sommets de cette région du Jura, celle-ci en dessus du col de Porte est une exception."
    Extraite de cet article :
    http://www.visinand.ch/rando/pieds/Sommets/Vaud/Dole/2010_novembre/Dole_intro.htm

  • par Le 19 mars 2017 à 14h34

    Il n’y a pas que des croix sur les sommets suisses :
    http://www.tdg.ch/suisse/Un-croissant-de-lune-enerve-en-Appenzell/story/14947802

    La guerre de Troie a bien eu lieu, la guerre des croix aura bien lieu :
    http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/-Les-croix-sur-les-sommets-doivent-disparaitre--10648752

    Et dans le canton de Vaud, au niveau des "religions", 31 % de catholiques, 26 % protestants, sans = 28 %.

    Mais les croix n’ont pas forcément de connotation strictement religieuse, même si la religion a influencé les cultures. Extrait d’un article sur Fribourg :
    " Près de septante croix ont été répertoriées sur les sommets fribourgeois. Les plus anciennes, difficiles à dater, ont été érigées sur les alpages ou sur des sommités proches de ces lieux de travail. On peut les nommer : croix alpestres. Vers la moitié du XXème siècle, des croix à connotation religieuse appelées croix de Mission ont été portées sur la montagne. Avec le développement de l’alpinisme, petit à petit, des croix ont été érigées dans les Alpes et les Préalpes. Marquer, sacraliser le sommet ou son emplacement. Certaines appartiennent à des croix d’hommage : hommage à des alpinistes disparus en montagne ou reconnus dans le monde de l’alpinisme. Depuis une vingtaine d’années environ, une spiritualité plus universelle anime la jeunesse. Avec des architectures parfois audacieuses, ces croix d’amitié scellent la fraternité, le respect et le courage. Pour certaines, des pèlerinages sont organisés chaque année, l’occasion de transmettre ces valeurs aux générations suivantes. Chaque croix bénéficie de la protection d’un « gardien ». Il organise les réparations, le renouvellement du carnet "
    ... " Croix alpestres, croix d’hommage, d’amitié et de fraternité, elles révèlent un rapport intime entre les hommes et une vie spirituelle. La montagne évoque la majesté et le sublime. Son univers fascine et en toute humilité il invite à l’élévation. Symbole chrétien, la croix symbolise l’universalité. Comme une harmonie entre ciel et terre, elle renvoie aux origines. Dans son horizontalité la croix représente le chemin parcouru, le lien des hommes entre eux qui, dans un élan vertical, s’unissent dans le respect et le courage. Présence sur la montagne, aujourd’hui plus qu’hier, la croix rassemble, elle réconforte et donne espoir et confiance. En témoignent les mots laissés dans les livres à son pied. Dans une continuité culturelle et une tradition alpine, la croix veille sur les hommes qui veillent sur elle. "

  • par Le 19 mars 2017 à 20h23

    Fallait quand même oser le coup du croissant... J’imagine les gens du coin qui découvrent ça...
    En tous ca je vois que j’ai mis le doigt sur un sujet d’actualité et qui n’est pas si simple que ça...
    Merci à vous deux pour vos commentaires. N’hésitez pas à poster si vous trouver d’autres informations...

  • par Le 19 mars 2017 à 22h09

    C’est vrai qu’un croissant à une époque d’une islamisation de l’Europe ne semble pas très approprié.

  • par Le 20 mars 2017 à 14h21

    Les Sarrasins reviendraient-ils ?

  • par Le 20 mars 2017 à 15h34

    Encore faudrait-il qu’ils soient déjà venus. Cela fait pourtant longtemps que je fais des recherches à ce sujet, on en est toujours au mythe.
    Par exemple http://notre.savoie.free.fr/infos/inf070.htm , même si l’auteur survole rapidement le sujet.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !