Bric de Rubren ou Mongioia (3340m) et Mont de Salsa (3328m) Sortie du 10 mars 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Un 3000 au panorama 5 étoiles.

Conditions météo

Grand beau et chaud.

Récit de la sortie

Préface

Le Mont Salsa est un 3000 que l’on voulait réaliser en hiver après avoir fait le Rubren en décembre 2015, la solitude y est assurée car en saison estivale ce sommet y est un peu trop fréquenté.

La Sortie

8h00, après notre premier bivouac de l’année au bord de l’Ubaye on prend la route au départ de Maljasset (1900m) avec nos sacs bien chargés comme des enclumes et sous une douceur inhabituelle en cette saison.

Le premier kilomètre se fait sur un sentier complétement sec puis on chausse les raquettes.

Un chien nous suit mais on n’y prête pas trop attention.


9h00
on atteint le Plan de Parouart (2060m) (lit de l’ancien lac qui jadis décorait cette vallée).

La neige devient très peu portante et le rythme s’en ressent.

9h30, le fameux Ravin de Salcette et ses terribles pentes ce présente. Le chien est toujours sur nos pas, il a décidé de faire la rando avec nous.

Ce secteur de Salcette est une zone relativement dangereuse et en toute saison (avalanches, glissement de terrain, chutes de pierres....) c’est la clé pour atteindre le Vallon du Longet.

On mettra plus d’une heure pour le passer et enfin rentrer dans le vallon (2200m).

11h00 on fait une pause à la Cabane de la Blave (2194m) au pied de la réelle ascension

On prend directement le Torrent du Rubren (possible uniquement en bonne condition de neige) qui monte jusqu’au pied du pas de Mongioia en passant par la Cabane de Rubren (2450m)

Le chien (Djack) est toujours avec nous et va y rester.

Vers 13h30 on aperçoit enfin le Rubren que l’on voit juste au départ de Maljasset, le poids des sacs se fait sentir et un soleil de plomb est en train de nous bruler, d’autant que la crème solaire est restée à la maison.

14h00 on est au pied du Pas de Mongioia est on fait notre pause déjeuner tranquillement histoire de se refaire la cerise car le final est très raide pour atteindre le Pas de Mongioia est le Bivouac Boério.

15h30 la délivrance avec le Bivouac Boério en vue et un panorama 5 étoiles.

La journée n’est pas finie, il faut déneiger le bivouac la neige s’y est installée durant l’hiver, je pense que l’on est les premiers cette année.

Le Bric de Rubren était une option pour cette première journée mais le poids des sacs et la très longue approche nous fait renoncer

Que cela ne tienne on l’a déjà grimpé le 31 décembre 2015 en aller retour au départ de Maljasset, mais très légers ce jour-là.

Le bivouac est très propre mais pas de chauffage, on partage le repas avec Djack (pâtes et jambon).

On assiste à un beau coucher de soleil puis c’est l’heure de dormir.

8h00, le lendemain, direction le Mont de Salsa (qui est le 4ème sommet de l’Ubaye avec ses 3328m) par le pas de Salsa et l’arête Nord-Ouest jusqu’au sommet avec Raphaël et Djack (le chien) sous une incroyable douceur relative.

9h00, le sommet s’offre à nous et le panorama hivernal à coupler le souffle.

Un peu de réseau, on appelle le proprio du chien qui habite Maljasset.

Redescente par la voie normale estivale.

Vidéo

Dernière modification : 23 juillet 2017

Photos « Bric de Rubren ou Mongioia (3340m) et Mont de Salsa (3328m) »

Panorama depuis le parking Au Plan de Parouart Le Pic du Pelvat (3220m) Cabane de la Blave (2196m) Dans le Vallon de Rubren Dans le Vallon de Rubren Le Bric de Rubren (3340m) Dans le rétro Le Pas de Mongioia et l'arête nord de Malacoste Le Monte Guiep (3103m), petit bastion rocheux sur la Crête de Mongioia Le Bivouac Boerio Bric de Rubren au coucher du sloleil On déneige Bivouac Boerio Coucher de soleil sur la Font Sancte Le Salsa au soir Lever de soleil sur le Bivouac C'est parti ! Dans le rétro L'arête Est de Rubren Djack contemple le paysage... L'arête ouest de Salsa Djack sur l'arête Le Viso Vers le Queyras Bric de Rubren L'arête sommitale est peu enneigée Encore le Rubren Le Viso depuis le sommet Raphaël au sommet Fred au sommet Panorama de la Haute-Ubaye