Abonnez-vous à notre newsletter !

Sortie du 22 avril 2017 par Alexandre Aiguille de Praina (2607m) et Petite Aiguille de Praina (2312m), en boucle

Départ de la randonnée en amont des Échines dessus (1449m), à la fin de la route asphaltée (marche d'approche allongée). Ascension par la face sud-est puis par l'arête aérienne du Dos du Pachonier pour le final. Descente par cette même arête à partir de l'altitude 2470m, sans passer par la Petite Aiguille de Praina.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Plein soleil, température de 6,5°C au sommet à 15h00 avec un vent modéré.

Récit de la sortie

  • Distance : 14,4km
  • D+ : 1158m

C’est une face sud-est partiellement enneigée que je découvre en arrivant au chalet de Praina, les crampons s’avèreront malgré tout indispensables pour venir à bout de ce sommet.

Après la traversée des restes d’une coulée datant de la fin de l’hiver, la pente se relève franchement. Profitant au maximum des zones herbeuses de plus en plus minces, je parviens à l’altitude 2530m sans mettre un pied dans la neige.

Alors que le sommet semble si proche, un grand névé barre la route sur la partie la plus raide de la face sud-est. Comme je me trouve sur la gauche de la face, côté Dos du Pachonier, je choisis la plus courte traversée du névé en direction de l’arête.

Reste encore à gravir des dalles particulièrement raides après le névé, puis les derniers mètres sur l’arête concluent magnifiquement cette ascension, avec une arrivée face au Mont Blanc.

Vue du sommet, l’arête du Dos du Pachonier a belle allure, c’est donc par cet itinéraire que j’envisage la descente. Afin de contourner un gendarme infranchissable vers l’altitude 2500m, il est nécessaire de revenir dans la face sud-est.

Après les dalles, le cramponnage et le décramponnage, je rejoins l’arête vers l’altitude 2470m. L’accès se fait sur une pente déversante et le piolet s’avère bien utile.

Ensuite, l’arête est aérienne et ne présente qu’une seule difficulté vers l’altitude 2450m. Un petit gendarme doit être contourné, de préférence par la droite dans le sens de la descente. Le terrain est exposé mais il y a un peu d’herbe qui accroche, alors que du côté gauche, c’est de la roche éclatée et instable.

Cheminement plus tranquille à partir de l’altitude 2350m, l’arête devient essentiellement herbeuse et s’élargit progressivement.

Dernière modification : 29 juin 2017

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 22 avril 2017

Publiée le 25 mai 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !