Charmant Som (1867m) par les chalets de Charmant Som Sortie du 6 mai 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Nuageux puis pluvieux

Récit de la sortie

Une courte fenêtre météo étant prévue pour quelques heures, je me dépêche dès le saut du lit pour me rendre au Charmant Som. C’est l’évidence. Une météo maussade, c’est l’assurance d’une grande tranquillité sur ce sommet toujours changeant, et l’espoir de croiser de la faune.

Le temps n’est pas si mauvais au Col de Porte, et la montée forestière jusqu’à l’Oratoire d’Orgeval se fait plutôt agréable. Mais le vent se lève ensuite, et les choses se gâtent, puisque j’essuie une première averse avant d’atteindre les chalets.

De là, c’est le festival des chamois. Ils sont une dizaine à paître paisiblement dans les étendues herbeuses sous le sommet. Herbeuses, ou plutôt neigeuses, car c’est ici le retour de l’hiver. Après l’explosion de printemps d’il y a 15 jours, les jonquilles font aujourd’hui tête basse.

J’arrive au sommet en même temps que la pluie. En quelques minutes, la température chute de plusieurs degrés, et le brouillard l’enveloppe. Les récentes chutes de neige ont été conséquentes, puisque là où je marchais à sec deux semaines plus tôt, je me démène maintenant dans 30cm de neige humide.

La descente, et pas d’autre visiteur que moi aujourd’hui. Cela me permet d’observer quelques marmottes et à nouveau une douzaine de chamois qui arpentent les crêtes au sud du sommet. Retour à la voiture sous des trombes d’eau. Une belle visite "écossaise".

Dernière modification : 6 mai 2017

Photos « Charmant Som (1867m) par les chalets de Charmant Som »

Courte éclaircie sur les Rochers de Lorzier Oratoire d’Orgeval, Chamechaude Le Charmant Som Première vue (de dos) Solitaire dans la neige En ligne Chamois inquiet Chamois Chamois Jonquille en berne Au sommet Marmotte Chamois sur les crêtes