La Sainte-Baume. Balcon Marcel Estruch Sortie du 5 mai 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Assez beau avec des nuages.

Récit de la sortie

Il y a la voie Kelle, la voie Seigneur, la voie Desmaison et aussi la voie Gombault... pourquoi ne pas l’inscrire dans son livre de course ?

Après une route tortueuse qui nous amène au parking de ce lieu mystique, nous partons explorer une piste stabilisée, mais du mauvais côté. C’est après une assez longue traversée en sous-bois, en suivant des marques jaunes, que nous croiserons enfin l’itinéraire noir, la voie Gombault.

Quelques courts passages où l’on met les mains et une fissure de 25m en II+ feront penser que l’on est un peu au-delà de la randonnée, mais guère plus. Enfin, il faut mettre les mains et savoir poser les pieds.

La crête offre une vue dégagée sur le relief ; des Écrins aux trois Évêchés, pour finir au Mercantour. Le sommet du Ventoux est en neige, Lure est saupoudrée, Seiche/Estrop en sont gavés, même en face S/O.

Une petite halte au "Paradis" avant de prendre la longue traversée du balcon Marcel Estruch qui propose quelques passages expos, équipés, mais quand même...

Pas fâchés d’arriver à l’aplomb du parking et il est facile de perdre le chemin, pas trop parcouru semble-t-il...

Changement d’ambiance sur les boucles finales du à la confrontation avec les touristes visiteurs de la mystique grotte de Marie Madeleine.

Sympa au printemps...

Matériel testé : Moab FST Merrell ; gourde Hydrapack 2l
Merci à Jean Cimolai pour les photos

Dernière modification : 6 mai 2017