Sortie du 16 mai 2017 par patrick73 Le refuge des Évettes (2590m)

Roc des Pareis (2641m), la bosse juste au-dessus du refuge, au pied de laquelle il est appuyé. Il y a un grand cairn d'où la vue est juste somptueuse sur 360°.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Tempête de ciel bleu, doux (3°C à Bessans en partant ce matin à 6h), chaud au soleil.

Le regel nocturne est limite en dessous du Pas des Roches (2322m) excellent au-dessus ce qui permet un bon ski bien sympathique.

Récit de la sortie

Roc des Pareis (2641m) le 16 Mai 2017.

"Loup y es tu ?"

C’était il y a bien longtemps, peut être au début du nouveau siècle. C’était l’été, en tout cas je n’y étais pas à ski.

Je pense que j’y étais avec mon vieux compère Jérôme, on devait aller faire un Albaron ou une petite Ciam’, Petite Ciam’ me semble t il.
Les souvenirs reviennent en écrivant :-), enfin je crois.

Il faisait sombre, pas nuit mais plus jour. Toutes les aiguilles étaient éteintes.

Nous étions dehors à fumer une clope, sûrement après le repas. Il y avait du monde sur la terrasse du refuge, il y a toujours du monde là haut.

On bavardait, sûrement de tout et de rien, comme souvent.

Et puis, je ne sais plus qui, s’étonne de voir un chien errant juste sur la crête au dessus, sur le Roc des Pareis. Les discussions s’engagent :

Un chien du village ? Ici ? À cette heure ci ? Oui peut être, mais étrange quand même...

Le cabot vagabondait vraiment juste au dessus de nous, la truffe dans l’herbe rase. Mais à bien y regarder, ce cabot était sacrément efflanqué. Et puis il n’avait pas la queue qui s’agite comme tout les bons toutous, et visiblement, il ne cherchait pas à descendre vers le refuge.

Le manège durait, longtemps quand même, tout le monde se tût, tout le monde commençait à penser la même chose !

Un loup ? Le loup ? Son arrivée en Haute-Maurienne était soupçonnée, mais semble-t-il pas encore avérée.

Et puis il est parti... le loup...

Il y eu comme un grand vide, les conversations reprirent.

Il y avait les enthousiastes et j’en faisais partie, sûr de l’avoir vu, et bien sur ceux qui n’y croyaient pas... Les discussions allaient bon train.

Enfin chacun rentra au bercail et la vie reprit son court.

Très peu de temps après, à l’automne si je me rappelle bien, il avait fait la une du journal télévisé régional, le loup avait été vu en Haute Maurienne.

Et bien moi je reste persuadé, au vu de son comportement, que nous l’avons bel et bien vu Le Loup !

Quelques années plus tard à la pointe des Buffette, j’entretiendrai une longue conversation avec lui et un de ses congénères, un petit matin entre chien et loup.

Dernière modification : 17 octobre 2018

A propos

Auteur de cette sortie :

Piqué à la montagne depuis l'age de 6 ans après avoir atteint peniblement le mont joli et je suis tombé amoureux du mont blanc. Ce jour la je me suis dit qu'un jour j'irais là haut. Il y a bien longtemps que j'y suis allé au sommet du Mont blanc, et la passion de l'alpi, la rando et ski de rando ne m'a toujours pas laché ! Et que ça dure longtemps encore (...)

Randonnée réalisée le 16 mai 2017

Publiée le 16 mai 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !