Sortie du 3 juin 2017 par Agarock et Vertige66 Sommet de Raz de Bec (2385m) par la Crête de Porel (2431m), descente par le Ravin de Loupon

La barrière rocheuse du Sud-Est du Dévoluy située entre les cols de Rabou et du Noyer vaut le détour et cheminer dessus est un enchantement.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Temps mitigé avec un ciel très changeant, mais température clémente.

Récit de la sortie

Voilà un secteur Dévoluard où je ne m’étais pas encore rendu.

Située entre le Col de Rabou, au sud, et celui du Noyer à l’Est, cette montagne souffre de la concurrence de celle de Faraut, plus visible, de l’imposant Plateau de Bure au sud et de la fabuleuse barrière ouest du massif où se trouve les plus imposants sommets (Obiou, Grand Ferrand, Cavale, Aupet, Lapras).

Mais cette montagne constituée au sud, de la Crête de Porel sur laquelle se trouve son point culminant, se gravit sans difficulté technique, à condition de l’aborder par le sud et le Col de Rabou.

Pour atteindre son point culminant non nommé sur les cartes IGN, on chemine d’abord sur une crête constituée de pas moins de 5 sommets : Rocher de la Palette (2015m), Sommet des Banards (2227m), Pic de Pre Chambenne (2290m), Sommet de Grande Combe (2322m) et Sommet de Raz-Le-Bec (2385m).

La suite de cette barrière rocheuse sud-est n’est plus aussi débonnaire, loin de là !

Les reliefs situés au delà du Sommet de Porel sont bien plus acérés et ne sont vraiment pas aussi engageants, notamment si l’ascension du Pic Ponsin devient un objectif.

Néanmoins, le point culminant de cette montagne situé à 2431 mètres d’altitude, est bien accessible sans équipement particulier, et j’en ai bien profité, car, le long cheminement pour l’atteindre est vraiment enchanteur.

La vue dominante sur les hauts plateaux du Dévoluy ainsi que sa magistrale barrière ouest est magique.

La vallée du Champsaur et le massif des Ecrins peuvent être scrutés avec précision quand le ciel n’est pas trop chargé.

Ce petit massif du Dévoluy est vraiment magnifique, et j’ai fini par convaincre de ceci, un de mes compagnons de randonnée qui comme moi, commence à accumuler les ascensions dans le secteur.

Dernière modification : 15 septembre 2018

A propos

Auteurs de cette sortie : ,

Randonnée réalisée le 3 juin 2017

Publiée le 3 juin 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par fifi38Le 30 juillet 2018 à 09h01

    Descriptif nul ! Aucun accès proposé, aucune dénivelée ni horaires, Seul l’ego inapproprié de l’auteur !

  • par Le 30 juillet 2018 à 09h56

    Commentaire stupide et inapproprié, avec un minimum de réflexion et jugeote vous auriez du remarquer qu’il s’agit d’une sortie rattachée à un TOPO

  • par Le 30 juillet 2018 à 15h47

    Sacré fifi du 38, il n’a pas encore trouvé le mode d’emploi du site !
    Sur une sortie, y faut cliquer sur "voir le topo" pour avoir toutes les précisions utiles...
    En réfléchissant un peu tu aurais pu éviter ce commentaire ridicule et mal venu !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !