Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Beau temps mais les nuages vont accrocher les sommets...

Récit de la sortie

Ma rando en bref

Première ascension de l’Arcalod en 2014 par la station de Seythenex-la Sambuy, ce jour là brouillard tenace au sommet, vue réduite, je m’étais promis de revenir...

Départ de Nant Fourchu vers 9h15, un ciel sans nuages et il fait déjà très chaud. La montée sur le chemin du gros fayard nous apportera un peu d’ombre bienvenue.

L’activité à repris dans l’alpage verdoyant d’Orgeval, les vaches sont parquées près des chalets et les alpagistes s’affairent dans les potagers, l’été passe vite et les légumes du jardin seront surement bienvenus dans quelques petites semaines...

A l’arrivée au col d’Orgeval, on aperçoit déjà quelques nuages sur les principaux sommets des Bauges. La météo avait pourtant annoncé un ciel limpide comme hier...

Approche de l’Arcalod, on accroche les bâtons sur le sac et on attaque "le grand mur".

Montée longue mais assez facile, même s’il faudra souvent s’aider des mains. Quelques passages avec un peu de vide. On suivra les marques à la peinture jaune.

Sous le sommet on devine qu’il faudra compter avec les nuages. Arrivés au sommet vers la croix, la vue est un peu réduite, les nuages vont masquer les vues lointaines, mais on pourra bénéficier de quelques belles éclaircies quand même.

Descente prudente du "grand mur", et ensuite petit raccourci en contournant par la droite la petite pointe sous l’Arcalod (point coté 1873m).
Un petit sentier assez raide permet de rejoindre directement les chalets d’Orgeval.

Nous avions prévu la montée vers Chaurionde mais le sommet est aussi accroché dans les nuages....on se contentera de l’Arcalod, point culminant des Bauges.

Retour par la route d’alpage, puis le sentier du gros fayard.
Dénivelé cumulé de la sortie : 1225m.

Anic et Jicé

Diaporama de la sortie

et mes photos...

Dernière modification : 28 juin 2017

A propos

Auteurs de cette sortie : ,

Randonnée réalisée le 12 juin 2017

Publiée le 12 juin 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (7).
  • par Le 12 juin 2017 à 18h56

    Bonjour Jicé.
    Es-tu certain pour la Gentiane de Koch ?
    La Gentiane de Koch est une calcifuge (qui n’aime pas le calcaire).
    C’est la Gentiane acaule qui est calcicole (qui aime le calcaire).
    Et il me semble que les Bauges sont calcaires...

  • par Le 12 juin 2017 à 20h29

    Bonsoir Alain
    En creusant un peu il y a bien 2 variétés (acaule et koch) mais tellement ressemblantes que l’on parle souvent de "Gentiane Acaule" ou "Gentiane de Koch"...
    JC

  • par Le 12 juin 2017 à 20h32

    Bonsoir Jicé.
    Très ressemblante en effet. Mais la Gentiane de Koch ne pousse que sur des terrains siliceux et c’est donc impropre de donner ce nom en pays calcaire.

  • par Le 12 juin 2017 à 21h25

    Bonsoir à vous deux... Me semble t-il que gentiane de Koch et acaule sont deux noms pour la même fleur (http://www.florealpes.com/fiche_gentianeacaule.php).
    La gentiane en question serait une gentiane à feuilles étroites (http://www.florealpes.com/fiche_gentianeetroite.php?PHPSESSID=21f39d372d47daa1f7055b18e1aa5396).

  • par Le 12 juin 2017 à 21h27

    Tu as certainement raison Alain mais alors il doit y avoir beaucoup d’erreurs sur mes topos et sorties...et surement celles d’autres personnes (et pas que sur les gentianes)...
    Par simplification je les nommerai gentiane tout court, car s’il faut connaitre la nature du sol, c’est pas gagné. C’est certainement pour cela que la plupart du temps, les sites parlent de gentiane de koch OU gentiane acaule...

  • par Le 12 juin 2017 à 21h44

    @ Dyn’s : ce sont deux fleurs différentes. On trouvera des Gentianes de Koch dans Belledonne, mais pas en Chartreuse. Et l’inverse pour l’acaule.
    @ Jicé : il vaut en effet mieux rester général et mettre Gentiane tout court.
    A vouloir être très précis on peut confondre des espèces très proches , comme ces 2 gentianes.
    Je reconnais que c’est un peu chercher la petite bête...
    Je reviens du Diois, et je suis tombé sur ce truc.
    amitiés aux 2

  • par Le 12 juin 2017 à 23h53

    Bonsoir. Arrivée un peu tardive dans le débat suite à un échange avec Alain. Pour info, la Gentiane acaule et la Gentiane de Koch sont actuellement considérées comme une seule et même espèce. Assez semblables bien que présentant des caractères spécifiques, on peut également rencontrer la G. des Alpes, la G. à feuilles étroites et le G. de Clusius. @+

  • par marie-angeLe 16 juin 2017 à 19h18

    peu importe c’est tout pareil ! des fleurs bleues

  • par Le 16 juin 2017 à 19h36

    Que voilà un commentaire plein de bon sens Marie-Ange ;-)

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !