La Croix de Belledonne (2926m), voie classique Sortie du 18 juin 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Superbe sortie pour aller voir l'un des points culminant du massif de Belledonne.

Conditions météo

Anticyclonique, très stable. Faible développement nuageux prévu au dessus de 3000m. Très chaud en dessous de 2000m.

Récit de la sortie

Cela faisait un moment que je projetais de faire ce sommet. Une tentative loupée l’année dernière m’avait fait comprendre que je devais encore progresser sur le plan physique.

Cette fois-ci sera la bonne. Départ 7h10 du parking de Freydière déjà bien rempli. Il fait frais, et j’espère rester à l’ombre au moins jusqu’au lac du Crozet. Je pense être parti un peu tard, on verra bien.

8h30, me voila au lac encore endormi et baignant dans l’ombre. Super ! je vais rester au frais encore un moment.
Je ne trouve le soleil que dans le vallon du Mercier. Puis arrive le col de la Pra, direction les lacs des Doménons.

9h30, je passe le premier lac encore vêtu de sa robe de glace. Les couleurs sont superbes.
Je trouve la neige à partir de la fin du second lac (le grand Doménon). Neige d’une étonnante bonne qualité pour la rando. Je m’étais arrêté là il y a 1 an. Cette fois-ci, je suis au top, prêt pour affronter la suite.

Je m’engage sur le névé de la Grande Pente. Il porte bien son nom le bougre. La neige est bonne, pas besoin de crampons mais je dégaine le piolet par sécurité. Les crampons ne permettent pas de s’arrêter si on glisse, pire on risque de se faire très mal aux genoux. Alors que le piolet lui, permet un arrêt plus ou moins rapide et sans danger.

Toute la suite de la "course" sera en neige jusqu’à la pente finale étonnamment déneigée.
Au sommet il y a du monde, beaucoup de monde, trop de monde. Je mange mes biscuits et décampe avant que la neige ne devienne soupe. Trop tard, ça commence mouiller les chaussures puis les chaussettes, et enfin les pieds.

Puisque je suis armé de mon piolet, je m’offre 3 belles descentes en ramasse sur les portions de névé les plus raides. C’est diablement efficace pour descendre sans se fatiguer. J’avais pris soin de repérer l’aller qu’il n’y ai pas de gros rochers cachés à fleur de neige.

Il ne me faut pas bien longtemps pour retrouver les lacs des Doménons, et la suite du parcours.

14h20, je suis de retour au parking, sous une chaleur cuisante. C’est l’heure d’aller faire une sieste.

Dernière modification : 18 juin 2017

Photos « La Croix de Belledonne (2926m), voie classique »

Vue du col de Belledonne Lac Blanc vu de la Croix Pente en neige Lac du petit Doménon Névé de la grande pente Sur le sentier bordant le lac du petit Doménon Lac du petit Doménon Décor de rêve Pente finale, entre roche et neige Pic du grand Doménon et Grande Lauzière