Sortie du 23 juin 2017 Pointe de l’Échelle (3422m) par l’arête Sud

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Temps clair et températures clémentes.

Récit de la sortie

Le joli Plan d’Amont, déjà emprunté l’année précédente pour l’ascension restée gravée dans le marbre, de l’immense Dent Parrachée, va encore devoir supporter la présence de notre véhicule pour une bonne partie de la journée.

Cette fois ci, on va viser moins haut, mais le final rocheux décrit dans les topos de cette Pointe de l’Echelle nous paraît bien intéressant.

La montée vers le col de la Masse sur un confortable sentier balisé se négocie parfaitement bien.

Et la vue du couloir encore enneigé sous le Grand Roc nous laisse penser que nos crampons risquent de servir.

Mais, avant de l’atteindre, on a dû quand même s’employer, car cet épaulement rocheux est plus difficile et pentu qu’il ne paraît.

Ensuite, une partie du groupe décide de contourner le couloir par le sud afin de rejoindre au plus tôt l’arête, alors que l’autre, dont je fais partie, monte directement dans le couloir enneigé.

Celui-ci se négocie de façon assez rude, et sa corniche se termine par une pente à plus de 45 degrés.

Il a donc fallu s’employer !

La course rocheuse va commencer, et la base du Grand Roc constituée d’un gros tas d’éboulis nécessite, pour ma part, le rangement des bâtons de randonnée.

Je préfère de loin me servir uniquement de mes mains pour ce type d’ascension.

Montée très ludique et très joli cairn sur ce premier sommet de la journée qui domine le Plan d’Amont de presque 1200 mètres.

L’arête de la Pointe de l’Echelle est maintenant en face de nous, et donne l’impression de nous attendre, comme si un défi nous était lancé.

Il s’agit ensuite d’un jeu de piste, afin de rechercher le meilleur itinéraire de montée, avec quelques passages « gazeux » bien négociés, le sommet de cette Pointe de l’Echelle est atteint.

La Dent Parrachée et sa Pointe de la Fournache sont omniprésentes.

Je découvre également cette fameuse Aiguille Doran qui ne m’a jamais vraiment inspiré, mais qui mérite néanmoins le respect par rapport à son accès très engagé.

Panorama très intéressant au sommet, avec notamment, la présence remarquée de la Pointe de l’Observatoire d’où j’avais admiré l’impressionnante face nord de la Pointe de l’Echelle, l’année dernière.

Après la terrible ascension glaciaire des Grands Couloirs de la Grande Casse, la veille, c’est un tout autre terrain, rocheux notamment, que l’on vient de parcourir, et le contraste est saisissant.

Une variété de terrain extrêmement intéressante dans le Parc National de la Vanoise

Un extraordinaire terrain de jeu.

"Ici il n’y a rien à voler si ce n’est le paysage"

Dernière modification : 15 septembre 2018

A propos

Auteurs de cette sortie : , , ,

Randonnée réalisée le 23 juin 2017

Publiée le 8 juillet 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 10 juillet 2017 à 10h48

    Magnifique encore une fois ! Vous assurez comme équipe !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !