Bec Rouge (2515m) par les Moulins

Sortie réalisée le 30 juin.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Un coin de ciel bleu au-dessus du Bec Rouge.

Conditions météo

Bien ensoleillé au départ, la dégradation annoncée s’impose rapidement dans le ciel mais de larges éclaircies se maintiennent malgré tout. Température de 8°C au sommet à 13h00, venteux.

Récit de la sortie

Comme prévu, les nuages se développent rapidement dès la fin de matinée. Mais au final, la randonnée se déroule tranquillement grâce à un coin de ciel bleu persistant au-dessus du sommet. Les premières gouttes n’arriveront qu’en toute fin de descente, après le hameau du Vaz.

Pas de Mont Blanc en vue aujourd’hui, j’avais intégré cela dès le départ. Et point de grosse chaleur au sommet avec ce vent très soutenu, il faut me remettre en mouvement. J’hésite entre une exploration du côté de la Pointe d’Averne (j’ai ouï dire qu’il était possible de la gravir) ou du côté de l’éboulement de la Molluire (04 juin 1877).

Je laisse la Pointe d’Averne pour une future sortie sous un ciel plus clément et quitte le sommet par le sud, en direction de la ligne d’arrachement que je longe en descente jusqu’à l’altitude 2400m environ.

L’occasion de découvrir de nouveaux points de vue sur l’abrupt et une multitude de crevasses aux abords de cette ligne d’arrachement. De grandes masses rocheuses homogènes présentent même des fractures nettes et béantes. Tout cela est assez impressionnant à voir.

Lors du retour aux Moulins, je passe par le hameau du Châtelard pour récupérer le chemin des Bûcherons. Ce sentier débute au niveau d’un panneau, juste après ce vélo. C’est un peu plus long mais finalement plus sympa que la raide piste caillouteuse reliant le Vaz aux Moulins.

Dernière modification : 13 juillet 2017

Sortie publiée le 13 juillet