Mont Valezan (2891m) Sortie du 6 juillet 2017

Sortie réalisée le 6 juillet 2017.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Après Lancebranlette la veille, direction le Mont Valezan sur le versant opposé. Parcours allongé lors de la montée, pour visiter une série de lacs et gouilles qui se situent en amont du col du Petit Saint-Bernard.

Conditions météo

Très ensoleillé, le ciel se voile un peu en fin de journée, température de 14°C au sommet à 18h00, vent modéré.

Récit de la sortie

Ce n’est qu’en fin de parcours, de retour à l’hospice, que je découvre un panneau stipulant que tout le secteur du Mont Valezan (au-delà du col de la Traversette) est interdit à la randonnée pour cause de "dynamitage en cours".

Quelques heures auparavant...

Après passage du col de la Traversette, je croise une personne qui m’interpelle pour me dire que le grand chef expert en explosif ne me laissera certainement pas passer. Sans explications de sa part et ne sachant pas encore que je m’aventure dans la zone interdite tel un rebelle, je ne réagis pas et poursuis mon chemin.

Arrivé à l’endroit où débute le sentier de montée, j’aperçois 2 autres personnes qui s’affairent. Elles semblent indifférentes à ma présence et c’est tant mieux. Tenant compte de ce qui m’a été dit précédemment, je me renseigne malgré tout : "Ça se passe où et quand ?". "Nant de Glienne, dans 15 minutes", répond l’une d’elles.

J’évalue la situation. Le sentier monte plein nord avec une distance minimale de 250 mètres par rapport au point de dynamitage situé plus à l’est, ça devrait jouer. À moins que le grand chef expert en explosif ait décidé de raser la montagne !

Je me remets en route, tendant l’oreille, m’attendant à sentir la terre trembler et voir des rochers voler en éclats. Et puis "boum". Oui, ça a fait "boum", aussi fortement qu’un quelconque pétard du 14 juillet, précisément 15 minutes après l’annonce. Si j’avais éternué au moment de la détonation, je ne l’aurais même pas entendue. Pas certain non plus que les marmottes aient été réveillées pendant leur sieste.

Au final, je suis entier, je n’ai pas été propulsé sur orbite et le Mont Valezan est toujours debout. Je souris et reprends le cours de ma randonnée, il en fallait beaucoup plus pour me dissuader d’aller jusqu’au sommet. Un périmètre de sécurité de 50 à 100 mètres autour du point de dynamitage aurait été amplement suffisant, les "principes de précaution" excessifs ont tendance à me contrarier.

Voilà pour l’anecdote, je reviens un peu sur l’itinéraire de cette sortie.

Avant de monter au Mont Valezan, j’ai prévu de visiter quelques lacs et gouilles du col du Petit Saint-Bernard. De l’hospice, je prends donc le sentier qui se dirige vers la statue et la chapelle de l’abbé Pietro Chanoux. Il passe ensuite le long du muret qui délimite le jardin botanique alpin Chanousia et aboutit sur un chemin.

Ce chemin ascendant effectue une très grande courbe à droite et s’oriente plein sud en direction de l’imposant lac Longet. Environ 200 mètres au sud-sud-ouest du lac, il y a un autre petit lac (2296m) en contrebas du chemin. Endroit fort sympathique, avec le Mont Blanc en toile de fond. Puis en descendant le long du tracé du téléski de Bellecombe, on trouve encore un petit lac et 2 gouilles sur la droite.

Vient alors la montée au col de la Traversette, dont la première partie se déroule sur un joli sentier de l’époque sarde, clairement mentionné sur la carte d’État-Major (voir la carte).

À mi-chemin avant le col, ce sentier disparaît sous le tracé de la piste de ski "Bouquetin". On le retrouve au col, partant plein est vers les ruines sardes.

Aucune difficulté à signaler sur le parcours menant vers la crête et le sommet, il est bien balisé et le passage câblé est très simple à franchir.

Pour la fin d’ascension dans les blocs, il faut un peu s’aider des mains. Si des névés empiètent sur la sente en début de saison, il est préférable de prendre plus à droite (côté sud).

Du Mont Valezan, il est possible de poursuivre jusqu’au sommet frontalier de Bella Valletta (2811m) via un ancien sentier militaire.

Dernière modification : 12 août 2017