Pointe de l’Échelle (3422m) par l’arête Sud Sortie du 23 juin 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Très bonnes, chaleur et pas de vent, un peu de grêle tombée la veille dans la face finale.

Récit de la sortie

Préface

La Pointe de l’Échelle, voilà un sommet qui me fait du tort depuis 2015, un gros orage s’est abattu sur le Grand Roc, ce qui nous avait empêché de finir l’ascension.
C’est donc chose faite maintenant...

Sortie du 23 juin 2017

8h15, départ du Plan d’Amont avec la "Team Vanoise 2017", seul Fred n’était pas présent et a voulu se reposer.

Dès le départ, les jambes semblent être en bonne condition, même après 7 jours de rang sans repos...

La montée se fait sous un rythme tranquille pendant une demi-heure, jusqu’au croisement avec le sentier du Col de la Masse.

Et puisqu’on a envie d’en découdre il faut aller vite... très vite, le rythme devient très soutenu pendant toute la montée jusqu’au Col de la Masse, ça fait du bien de s’envoyer un petit peu.

À l’arrivée du col j’ai envie de m’arrêter contempler un petit peu mais Cyril en à décidé autrement alors il faut suivre ses intentions... C’est lui le chef !

Bon de toute façon la suite est un peu plus plate, cela nous permettra de récupérer.

Et de la récupération il en faut avant de s’attaquer à l’ascension du grand couloir d’accès à l’arête.

Les pierriers sont en ce moment tout mou avec la fonte de la neige et encore plus à haute altitude, le névé barrant l’accès au col est en fait très facilement contournable sur la droite.

Moi et Didier décidons de passer par là et de ne pas enfiler les crampons, ce qui a fait perdre quelques minutes à Cyril, Gégé et Mickaël.

À la vue de l’ arête, ouf ! C’est sec, j’avais peur que ça soit mouillé et le rocher mouillé, c’est la galère !

11h15, Au sommet du Grand Roc quelques photos et puis on prend le chemin de l’Échelle.

L’arête est plus facile que ce qu’elle laisse penser.

Et le rocher est vachement bon, étonnant pour la Vanoise !

On parcourt l’arête en 45 minutes, je suis un peu plus lent que les autres mais certainement plus prudent et je ne prends pas de risques inutiles.
Je prends le temps de la réflexion.

Ils sont quand même sympas et m’attendent au sommet pour les photos.

Pour la descente c’est une toute autre histoire, Cyril décide de rester derrière moi pour m’indiquer le meilleur passage car c’est vrai que l’on se perd vite dans ce dédale de piles d’assiettes...

Le parking est atteint vers 15h00 sous une chaleur atroce !

Sensations personnelles

J’ai bien aimé ce sommet, l’ambiance y est extraordinaire, comme sur toutes les arêtes d’ailleurs. Même si je n’ai pas profité assez du paysage à cause du rythme donné, j’en garderai un souvenir inoubliable.

Dernière modification : 21 juillet 2017

Photos « Pointe de l’Échelle (3422m) par l’arête Sud »

La Gorma et la Parrachée vues du Lac du Plan d’Amont La Tête d’Aussois dans le fond On passe derrière ce mamelon rocheux Dans le bas de la montée La Parrachée se découvre de plus en plus Le Grand Roc (3316m) se dévoile Depuis le Col de la Masse, vue vers le sud Large crête après le Col de la Masse Le névé raide d’accès au col Parcours de blocs pour le Grand Roc Sommet du Grand roc Pointe de l’Echelle vue de la Brèche du Grand Roc Sommet de la Pointe de l’Echelle (3422m) Sur le fil de l’arête Cyril et Didier sur l’arête La crête sommitale s’aplanit. Moi au sommet