Mont Mirantin (2460m) par Plan Villard Sortie du 7 juillet 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Un des sommets vedette du Beaufortain avec un final sympathique.

Conditions météo

Grand beau temps très chaud.

Récit de la sortie

Cette fois on optimise vraiment l’empreinte carbone : nous sommes cinq, la voiture est pleine.

Nous voilà au départ des Granges un peu tard il est vrai ; il est 8h30. Nous sommes partis pour faire découvrir Roche Plane à trois amis.

Début de montée très frais dans le bois pour rejoindre La Tourne.

À la sortie de la forêt, nous voyons qu’un parc à moutons a été installé au niveau de la Clusanière ; le filet qui le délimite longe la piste. Puis on aperçoit plus haut une caravane avec certainement le berger à côté… qui se révélera être une bergère. Nous engageons la conversation avec elle, lui disant que nous allons à Roche Plane. Elle nous dit que le troupeau y est accompagné de deux jeunes patous. En fait, nous voyons très bien le troupeau qui occupe la crête au niveau du col de Roche Plane ; il sera difficile de le contourner. Elle nous ’rassure’ en nous disant que c’est la première fois que ses jeunes patous ont la garde d’un troupeau. Bref, nous décidons, pas franchement de gaîté de cœur, de changer d’objectif ; nos amis ne sont jamais allés au sommet du Mirantin. La montagne est-elle vraiment à tout le monde ???

Nous voilà donc partis en direction du Pas de l’Âne que nous atteindrons alors que la température monte allègrement. Claudine et moi étions déjà montés au Mirantin en 2008 ; on en connait le final. Il est pratiquement midi et on décide de pique-niquer avant d’aller au sommet.

Cette partie finale du Mirantin mérite, comme le dit très (trop ?) succinctement le topo, de l’attention. Manifestement le câble d’il y a 9 ans a été changé et la partie équipée un peu allongée.

Au sommet… c’est l’horreur ! Plein de fourmis volantes et de bestioles agressives. Heureusement que nous n’avons pas décidé de manger au sommet ! Malgré ces conditions désagréables on profite tout de même quelques instants du panorama offert par ce sommet du Beaufortain.

Nous surplombons largement Roche Plane, notre objectif initial, et en viendrions presque à remercier les patous de nous avoir fait changer d’objectif !

Retour avec l’attention qui s’impose jusqu’au Pas de l’Âne pour une petite sieste, avant d’aller avec bonheur mettre les pieds dans l’eau du petit lac à proximité du Chalet du Lac. Il fait vraiment très chaud !

Retour sans problème à la voiture, finalement bien contents d’avoir renoué avec le Mirantin et de l ’avoir fait découvrir aux amis, qui ont apprécié.

Dernière modification : 10 juillet 2017