Sortie du 8 juillet 2017 par Stef04 Tête de Viraysse (2772m) par Saint-Ours

A la découverte des impressionnantes fortifications de la ligne Maginot que sont les baraquements et la batterie de Viraysse.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Très beau temps, température caniculaire, et une petite averse rafraîchissante et bienvenue sur le chemin du retour.
Sentier parfaitement tracé.

Récit de la sortie

Infos pratiques :

  • Temps de montée : 3h30 (pauses photos comprises) ;
  • Temps de descente : 2h30 ;
  • Distance : 17,2 km ;
  • Dénivelé positif cumulé : 957m ;

J’avais découvert la batterie de Viraysse lors de mon ascension de la Tête de Sautron en 2015 et elle m’avait intriguée.
En ce samedi, n’ayant trouvée aucun coéquipier, je me lance sur cet itinéraire bien tracé et sans risque.

Le départ sur la piste est tranquille. J’ai rapidement la chance d’apercevoir les chamois et les cabris de l’année. Puis on quitte la piste, et le sentier monte raide mais pas bien longtemps et la pente se fait agréable.

L’arrivée dans le Vallonnet est éblouissante. Mais je suis vite repérée par les nombreuses marmottes et ça siffle de tous les côtés. Le soleil commence à peine à les réchauffer.

On découvre ensuite les baraquements de Viraysse sous l’imposante Meyna. Une petite visite de ces fortifications s’impose. Il règne un calme pesant !
9h30 je rencontre mon 1er être-humain qui parcours le GR5-56.

Je lève les yeux sur le chemin qui reste à parcourir jusqu’à la Tête et la Batterie de Viraysse. Encore 45 min sur un sentier muletier très agréable.
Je suis accueillie par une vingtaine de vautours qui sortent à vive allure sur le sommet et à quelques mètres au-dessus de moi...

Il fait très chaud et je décide de me lancer sur le chemin du retour en espérant trouver de l’ombre pour la pause. Il est 12h, et comme toujours, je croise une horde de randonneur qui monte au Col de Malemort (que je descend), sous une chaleur écrasante et ils souffrent.

Je suis déjà presque sur le plateau de Malemort quand Ouf 3 Mélèzes et une ombre nécessaire...
La traversée du plateau n’est qu’une formalité et je retrouve la solitude malgré quelques troupeaux.

Le temps se couvre dangereusement, et un gros nuage bien noir m’arrive dessus : douche gratuite et bienvenue de 15 min.

Retour à St-Ours, charmant petit village où la quiétude règne.

Dernière modification : 15 juillet 2017

A propos

Auteur de cette sortie :

Site web : https://www.youtube.com/channel/UCL...

"Comment rester dans les brumes de la vallée et les tracas de la vie, lorsque là-haut un monde d'une pureté éternelle vous tend ses bras étincelants !...." Passionnée par la montagne, flore et faune, je randonne dès que je peux à la découverte de mes préalpes dignoises, ubaye et mercantour....

Randonnée réalisée le 8 juillet 2017

Publiée le 15 juillet 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !