Bric de Rubren ou Mongioia (3340m) et Mont de Salsa (3328m) Sortie du 4 juillet 2017

Sortie réalisée le 4 juillet 2017.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Bivouac à Boerio, coucher de soleil du Rubren et lever du Salsa... Inoubliable !

Conditions météo

Beau temps sur les deux jours. Des nuages le premier soir.

Récit de la sortie

Quoi de mieux pour faire découvrir ce secteur de la Haute-Ubaye à une amie qu’un bivouac à Boerio avec le coucher de soleil du Rubren et le lever du Salsa !

Départ vers 8h de Maljasset, dernier hameau de la vallée de Haute-Ubaye. Nous nous mettons en marche vers le Plan Parouart. Quel plaisir de remettre les pieds dans le secteur depuis septembre dernier ! Les géants s’imposent dans le décor tels que le Péouvou et le Pic du Pelvat.

Le franchissement du ravin de la Salcette se fait bien, le sentier est bien retaillé ! Petite pause à sa sortie à l’ombre des derniers mélèzes. Puis, c’est reparti pour l’alpage de la Blave et la montée vers la cabane de Rubren. On enchaîne avec le long vallon du même nom. Le Bric de Rubren refait son apparition au plus près.

La raide montée au pas de Mongioia nous délivre le petit plateau avec le lac et le bivouac Boerio au pied du Rubren et du Salsa. Nous passons l’après-midi à flâner près du bivouac et du lac.

Nous montons en fin de journée au sommet du Rubren pour le coucher du soleil. Nous prenons bouffe, popotte et réchaud, histoire de prendre le repas du soir au sommet !

Pas mal de nuages aux alentours avec une mer sur l’Italie ! Ambiance incroyable pour le coucher du soleil !

Le lendemain matin, lever vers 5h, ce coup-ci on emporte cafetière et petit déj’ au sommet du Salsa ! Le soleil se lève lorsque nous arrivons sur l’arête sommitale. La remontée par les dalles inclinées à l’embrasement des premiers rayons est tout simplement magique...

Nous restons plus de deux heures au sommet ! Petit déj’ cinq étoiles ! Nous retournons au bivouac vers 8h30, remballons nos affaires et remontons vers le pas de Salsa. La descente vers le lac du Loup est ponctué par de gros névés. Bonne pause au bord du lac avant d’effectuer le long retour à Maljasset sous le cagnard !

Dernière modification : 19 juillet 2017