Le Taillefer (2857m) par la MorteSortie du 30 juillet 2017

Sortie réalisée le 30 juillet.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Une virée au Taillefer.

Conditions météo

Éclaircies puis encapuchonné pour le sommet. Les sentiers sont bien marqués, et les panneaux indicateurs suffisants.

Récit de la sortie

Participants : Hélène, Joëlle, Simone, Agnès, Lise, Marlène, Jacques, Jean-Claude, Yves, René, Pierre, et moi-même.

Randonnée proposée par le club Sarras Randonnées, à laquelle j’accepte de participer. Nous nous donnons rendez-vous sur le parking au pied de la Combe Oursière entre 8h15 et 8h30.

J’arrive bien avant l’heure à la Morte, je continue sur la route en direction de Moulin-Vieux. Je désire voir le départ du sentier montant au Pas de la Vache, passant par la Cabane du Périmètre. J’avais dans l’idée de monter par là, et de leur proposer de les guider, mais je remarque qu’à proximité du sentier de départ, sur le bord de la route seules 1 ou 2 places sont possibles ici. Sinon il faut se garer plus haut au Col de la Morte.

8h10, je me gare sur le parking après l’épingle au bas de la Combe Oursière et attend le reste de la troupe. Je regarde le ciel clair, je distingue au loin la seule vue offerte, c’est le Moucherotte, les Trois Pucelles, le Sommet de Charande plateau de la Molière, et la Dent de Moirans juste au-dessus de chez moi. J’aperçois presque ma maison.

8h20, le reste de la troupe surgit, il sont 11 adhérents du club + moi, nous sommes 12 aujourd’hui. Je leurs propose de suite ce départ sous le Col de la Morte, et je vois par leur réaction qu’ils ne sont pas très enthousiastes pour changer en partie l’itinéraire. Nous prenons la collation habituelle, brioches pognes, café tout chaud sorti du thermos.

8h55, nous remontons la raide Combe Oursière dans une végétation luxuriante et très humide de son versant nord. Nous sortons de la forêt, déjà la caravane s’étire, si bien qu’un arrêt au lieu-dit Côte des Salières devient nécessaire. Nous remontons son arête, puis descendons sur le Lac de Brouffier pour partir sud-est pour atteindre le Pas de la Vache.

Au Pas de la Mine, 4 d’entre eux décident de ne pas aller plus loin. Je poursuis l’ascension sur l’Arête de Brouffier d’un pas régulier et tranquille. Nous passons sous la Croix du Sergent Jean Pinelli décédé accidentellement le 11 mai 1927.

Au petit Taillefer, la vue sur le grand frère est bouché. 6 d’entre eux, décident de ne pas prolonger plus loin. Ils se posent là, Nous poursuivons avec René, membre et adhérent du club jusqu’au sommet du Taillefer.

Au nord de St-Éloi le Forgeron, le vent chassant les nuages nous laissera entrevoir le plateau des lacs et furtivement la Chaîne de Belledonne. Après 1/4 d’heure de pause photos, nous dévalons pour rejoindre le reste de la troupe, et cassons la croûte ici.

17h15, retour au parking de Combe Oursière, pour la collation habituelle. Tout le monde est satisfait de cette journée au Taillefer.

Dernière modification : 5 août 2017