Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Beau mais brumeux sur les lointains. Fort vent sur l’arête sommitale. Arrivée des nuages pendant la descente.

Récit de la sortie

Météo optimiste, mais pour la matinée seulement. La Pointe des Sagnes Longues est idéale, c’est une ascension d’un demi-journée, hors temps de pause.

Lors de mes précédents séjours dans la Queyras j’avais envisagé ce sommet par col de Chamoussière. Mais la "remontée" du retour ne me plaisait pas trop.

Quand le topo de ThF a été publié, l’itinéraire par le vallon de Clausis m’est apparu comme une évidence.

Départ 7h00. Petit passage raide pour passer le seuil qui ouvre sur un cirque d’alpage avec un lac comblé.

Traversée d’une zone humide en réussissant à garder les pieds au sec. Il y a un laquet au-dessus.

Montée sous l’énorme Rouchon et atteinte de la crête sommitale. Habillage immédiat, gants, bonnet, polaire.

Jamais je n’avais trouvé une crête à 3000 aussi facile. Le vent dans le dos me poussait au sommet.

Freinage au cairn parfaitement réussi, histoire de ne pas aller plus loin car la descente "TGV direct" les alpage via la falaise est un peu raide.
Vous dites ?
On ne dit plus TGV ? On dit in-OUI ?
Si le ridicule tuait, la SNCF embaucherait en masse.

Le cairn est si large que je suis entièrement à l’abri du vent. Le temps semblant se maintenir, je vais rester 1h30 au sommet. Pour parfaire mon acclimatation qui n’était pas top. L’Ardèche, c’est beau mais ce n’est pas haut...

Descente tranquille alors que les nuages se font plus présents, sans être menaçants.

Dans le vallon de Clausis, je vais croiser plusieurs groupes qui se dirigent vers le sommet. Plus fréquenté que je ne le pensais.

Retour 12h15.

Informations

Dernière modification : 17 août 2017

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 3 août 2017

Publiée le 17 août 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 17 août 2017 à 09h46

    Ce vallon de Clausis est très beau et discret. Un des rares vallons du Queyras qui n’est pas traversé par une "autoroute" !

  • par Le 17 août 2017 à 15h56

    Je suppose que tu en reviens.

  • par Le 17 août 2017 à 16h19

    Exact !
    C’est le seul vallon où je n’ai rencontré, à la descente, que quelques personnes qui montaient.
    Sinon, pour les autres vallons plus fréquentés en général, je croisais des ribambelles de randonneurs puis de touristes qui partent, à mon avis, tard même très tard. Des fois même entre 13h et 15h, les heures les plus chaudes de la journée, certainement en pleine digestion, et lorsque les nuages commencent à grossir...
    Souvent, je restait seul au sommet bien une heure et je commençais à croiser les premiers marcheurs pendant la descente.
    Je ne m’en plains pas, bien au contraire, ça permet au "lève-tôt" de profiter pleinement de la tranquillité et du silence de l’aube, et de la solitude au sommet...

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !