Lac de Riondaz (2541m) par le refuge de Turia Sortie du 18 août 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Il "pleut" des rochers sur la face nord du Mont Turia, il s'abat des trombes d'eau pendant la descente.

Conditions météo

Nuages et soleil jusqu’en milieu d’après-midi, rapide dégradation orageuse en fin d’après-midi. Température de 17°C au lac à 16h15, vent faible.

Récit de la sortie

Les 2 faits marquants de cette randonnée.

1 - C’est en arrivant au refuge de Turia que j’entends les premiers bruits caractéristiques de chutes de rochers en provenance du vallon glaciaire. Et ces bruits seront incessants tout au long de ma présence dans le vallon.

Jusqu’au moment où ce ne sont plus des rochers qui descendent les uns après les autres, mais une masse de rochers qui dévale un couloir sur la face nord du Mont Turia, pour finir sa course sur le glacier de Turia. Le vacarme dure près de 2 minutes, le temps de purger tout ce qui doit être purgé, avec en prime un beau nuage de poussière.

Le départ de cet éboulement semble provenir des grandes plaques de glace situées sous le sommet, là où les pentes sont les plus raides. En cette chaude journée, la fonte de la glace libère des rochers sur un terrain instable, lesquels dans leurs chutes peuvent entraîner d’autres rochers selon leurs trajectoires.

Au final, un éboulement d’ampleur modeste, mais il est toujours impressionnant de voir et d’entendre un tel phénomène se produire devant soi.

2 - Quand il pleut on se mouille, ou l’art de se prendre une rincée mémorable tout en l’ayant vue venir.

Des orages sont annoncés pour la fin de l’après-midi, je pars donc avec la connaissance de cette information. Quittant la Gurraz à 14h00 pour cette randonnée assez courte, ça devrait jouer. Un petit tour du lac et puis s’en va !

Sauf qu’au lac de Riondaz, je passe plus de temps que prévu. Vers 17h30, les conditions atmosphériques se modifient brusquement. Le vent change de direction et les cumulus, jusqu’alors nombreux mais inoffensifs, laissent la place à un voile nuageux de plus en plus opaque.

Aucun doute, tout cela n’augure rien de bon pour les heures à venir. C’est à ce moment qu’il aurait été judicieux de mettre les voiles, et fissa !

Au lieu de cela, je grimpe sur la moraine pour prendre un peu de hauteur sur le lac. La vue est tellement belle sur le lac que je monte encore et encore jusqu’à me retrouver au lac supérieur coté 2621m.

Le ciel s’assombrit davantage, je n’entreprends pas le tour du lac et me rends simplement sur la crête de la petite moraine de la rive nord. Ce déplacement valait le coup puisque j’ai aperçu un groupe de 38 chamois au pied de l’Aiguille Rouge (voir la photo).

De retour au lac de Riondaz, le massif du Mont-Blanc est accroché par des nuages de plus en plus sombres. Je quitte enfin les lieux, croyant encore passer à travers les gouttes lors de la descente.

Ce sera effectivement le cas jusqu’au refuge de Turia, où de grosses gouttes commencent à tomber. Le ciel gronde mais toujours pas d’éclair en vue. La pluie s’intensifie et je m’empresse d’arriver aux chalets Cousset pour m’abriter sur la façade opposée au vent de nord-ouest qui souffle en rafales.

Puis le vent se met à tournoyer, m’obligeant à passer par les 4 façades du chalet. La température dégringole et les vêtements sont déjà bien humides. Je me dis alors qu’il serait souhaitable de ne pas oublier le coupe-pluie lorsque des orages sont annoncés !

Aucune amélioration en vue, je me résigne à rentrer avec la pluie, À peine parti de Cousset, une averse diluvienne se déverse et me transperce en quelques secondes. Si je m’étais baigné tout habillé dans le lac de Riondaz, le résultat aurait été le même.

Mais une fois trempé, je me fiche pas mal de toute cette eau qui ruisselle sur mon cou. J’aime l’eau et la marche cadencée au son du "floc floc" m’amuse un brin. Après une courte accalmie, à mi-chemin entre Cousset et la Gurraz, le rinçage repart de plus belle. Retour à la Gurraz à 19h50, fin prêt pour l’essorage.

Dernière modification : 22 septembre 2017