Le Col de la Croix du Bonhomme (2412m) par la Crête des Gittes (2542m) Sortie du 7 août 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Presque à toucher le Mont Blanc ?

Conditions météo

Soleil température départ un petit 7° fin de rando 26°.
Vent à partir de 9h30 jusqu’à 13 h environ ambiance glaciale.
Terrain sec.

Récit de la sortie

Participant : Bridget

Sortie un peu plus longue que le topo départ du premier parking au bout du lac puis l’ascension de la Tête Nord des Fours.

Départ au petit matin avec la polaire pour un mois d’août un petit 7° trop froid, la veste tombera avec les premiers rayons du soleil à l’entrée du chemin du Curé.

En montant au Col du Bonhomme sur le chemin une veste au milieu du sentier je la ramasse en pensant rattraper les ânes aperçu devant nous .

Effectivement on les retrouve au chalet des Cavets c’est le berger qui s’installe pour un mois tout content de retrouver sa veste.

Il nous propose le café, le temps que le café se fasse nous lui donnons un coup de main pour décharger les ânes puis il nous explique la perte de la veste, le passage en dessous dans l’alpage avec les vaches à affoler les ânes et secouer un peu le chargement.

Merci à Mohamed le sympathique berger pour ce moment.

En ressortant du chalet le vent se lève et ne nous quittera pas avant 13h .

Au Col du Bonhomme la foule du TMB jusqu’au Col de la Croix du Bonhomme .

Montée au col puis à la Tête Nord des Fours sans trop d’effort .

Au sommet chacun s’échange l’appareil photo pour immortaliser le moment.

Par contre pour la pause de midi il faudra se mettre à l’abri du vent derrière les rochers sous le col sans trop s’attarder pour cause de début d’onglée .

Passage par le refuge pour ne pas déranger les bouquetins sur le raccourcit, puis sur les premières pentes de la Crête des Gittes plus de vent et plus de veste enfin le soleil nous réchauffe .

Joli passage tantôt sur le fil ou en dessous pour la Crête puis du Col de la Sausse descente sur l’alpage de la Sausse au milieu des tarines, puis retour sur le chemin du matin.

Très jolie boucle dans différentes ambiances sans jamais avoir l’impression de forcer malgré la distance, génial.

Dernière modification : 28 août 2017