Le Lac du Vallon (2493m)

Sortie réalisée le 27 août.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Superbe lac des Écrins, niché sous le Rochail, la Pointe de Malhaubert et la Pointe de Confolens. La beauté des lieux vaut vraiment le dénivelé important et l’effort fourni pour ce très beau lac des Écrins.

Conditions météo

Chaud.

Récit de la sortie

Participants : Michèle, Agnès, Jacques, Pierre, Yvon, Gérard, Didier, et moi-même.

Journée du samedi 26/08/2017.

12h00, samedi au moment où je prends la route du Col d’Ornon, je ne peux m’empêcher de penser à mon ami Florent qui depuis ce matin 10h00 a pris le départ de l’Echappée Belle. À cette heure-ci, il est encore loin de l’arrivée, courage l’ami.

13h30, j’arrive au Col d’Ornon, et remarque de suite l’attroupement autour des tables de pique-nique peu après le gîte le Chantelouve. Je m’empresse de les rejoindre, et prends part aux festivités avec mes amis.

15h00, nous sommes 22 à prendre le départ du sentier de Plancol. La caravane s’étire, certains abandonnent, nous gagnons le col en aller retour.

Journée du dimanche 27/08/2017.

Jean-Claude ayant réservé pratiquement la totalité des dortoirs du Gîte le Chantelouve en demi-pension, et après une belle soirée conviviale entre amis autour d’une tablée mémorable, nous prenons la direction de nos couches respectives.

La nuit fut chaude, étant avec d’autres membres du club, je n’ose ouvrir la seule fenêtre de la piaule. Le lever fut dur, j’avale un café sans pouvoir avaler quoi que ce soit d’autre. Je me souviens l’année dernière, avoir payer la note de mon abstinence lors de la sortie au Lac du Vallon après une nuit dans la Cabane Verte ancienne Cabane de la Montagne.

Nous nous séparons en deux groupes, les forts et les moins forts soi-disant, le premier groupe constitué des moins forts se contentera de la Cabane de la Montagne. Avec le reste de la troupe cité plus haut, nous avons en vue le Lac du Vallon dans un premier temps.

Bref nous montons avec deux véhicules nous garés en haut de la piste, au-dessus du hameau Chantelouve, quel joli nom. Les anciens ont du le nommer ainsi, par rapport aux louves qui hurlaient dans les bois environnants, je présume.

9h00 déjà, nous prenons le sentier du Lac du Vallon. Pour la plupart d’entre eux c’est une première, mis à part Jacques l’ancien, et Didier qui a des anecdotes à raconter sur ce secteur. Je guide la marche, fermée par Jacques, et essaye de garder un rythme régulier.

11h35 nous arrivons au Lac du Vallon. Nous nous posons là, Jacques désire enchaîner de suite avec le Col de Rochail. Il nous demande si certains d’entre nous sont volontaires pour prolonger la rando. Il est 12h00, nous voilà partis pour le Col de Rochail, seul Yvon nous accompagne.

12h30 les derniers mètres sont difficiles, je paye mon abstinence de ce matin. Jacques enchaîne de suite sur la crête sans s’arrêter. Le temps de sortir la gourde du sac, voilà qu’il a pris une avance considérable. Nous le suivons à distance jusqu’à l’épaule du point IGN 2837m, emplacement d’un gros cairn.

12h45 nous stoppons ici, Jacques est prêt à continuer pour gravir le Rochail. Pourtant à portée de mains, avec Yvon nous décidons de ne pas poursuivre l’ascension. À la descente, un beau bouquetin mâle avec de belles cornes traverse le pierrier. Nous retrouvons le reste de la troupe au bord du lac pour prendre notre repas.

14h15 nous prenons le sentier de retour, La descente fut longue, nous retrouvons le deuxième groupe sur le parking pour un retour au Col d’Ornon, pour la collation habituelle.

18h00 je reprends la route encombrée, en pensant au lendemain à la journée de boulot qui m’attend.

Dernière modification : 5 septembre 2017