Grand Perron des Encombres (2824m) par la vallée des Encombres.

Sortie réalisée le 5 septembre.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Etonnante et sauvage Vallée des Encombres qui enchante ,par ses paysages tout le long d'une étroite route finissant en piste carrossable jusqu'au Pk .Prémices de belles rencontres qui nous attendent dans l'ascension.

Conditions météo

Météo : Grand beau ciel pur sans brume de chaleur
Vent au sommet nul

Participants : Bellino,Gégé,Patrice

Récit de la sortie

8H45 nous remontons du Pk sous Caseblanche (1850m) la piste sinueuse et poussiéreuse en suivant les indications de Jicé pour atteindre rapidement le petit col des Encombres (2329m).

Une pause photo dans cet air pur à la croix,s’impose et nous repartons bravement à l’assaut de la pente sur ce sentier bien marqué.

Nous rejoignons l’arête Sud du Grd Perron (2824m) ou une équipe de l’ ONF (Office National des Forêts) observe et recense une harde de bouquetins composée de 30 à 40 têtes.

Notre bonheur est à son comble devant ces magnifiques animaux beaucoup plus placides que nous dans ce moment tant espéré. Certains sont couchés sur le sentier de la montée terminale ,on broute, on rumine on observe les bipèdes d’un œil jaune.

Nous décidons après un long arrêt de reprendre l’ascension la plus pentue ( 200m de dénivelé) pour atteindre le sommet tout en prenant soin de nous écarter du sentier pour ne pas déranger la harde.

Nous arrivons au sommet du Grand Perron des Encombres (2824m) ou la table d’orientation nous instruit sur les sommets visibles dans un parfait 360° , la croix est proche de celle ci ;Nous ferons une pause casse-croute joyeuse avec l’équipe de l’ONF et un couple de randonneur.

Dans la descente avec son passage délicat mais sécurisé nous coupons avant de rejoindre le bas de l’arête Sud du Grd Perron dans la prairie vers le petit lac sans nom ,longeant un éperon rocheux ou s’ébattent quelques bouquetins.

Du lac par une large traversée nous rejoignons le sentier qui descend du col des Parchets et de devers en devers sous quelques sifflets de marmottes ,nous passons sous la cabane de Maubec.

Vers le bas de la forêt nous rejoignons la piste du matin qui nous raméne au parking après une journée exceptionnelle parmi la faune (Bouquetin, marmotte) et la flore (Edelweiss,gentianes,crocus ...)

Dernière modification : 6 septembre 2017