Cime de la Jasse (2478m)

Sortie réalisée le 5 septembre.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

La 'Jasse' ... jamais on ne s'en lasse !!!

Conditions météo

Superbe matinée avec ciel pur ; quelques petits nuages pointent le bout le leur nez en début d’après-midi.

Récit de la sortie

Grand beau temps annoncé pour ce mardi matin ; Claudine et moi hésitons entre une escapade en Savoie (Grand Coin ? Grand Perron des Encombres ?) et une balade locale ; ce sera une balade locale et notre choix se porte sur la Cime de la Jasse.

Lever matinal et départ matinal après un court parcours en voiture (30 minutes). Il est 7H nous quittons le ‘parking’ désert au bout de la route du Pré de l’Arc.

Les pentes qui nous surplombent s’illuminent petit à petit. Ambiance toujours aussi magique qu’offre dame nature au petit matin.

La montée au Habert d’Aiguebelle est certainement la partie de l’itinéraire que nous aimons le moins mais l’ambiance matinale nous la rend presque agréable.

On rencontre les premiers paisibles bovins peu au-dessus du habert.

Nous montons dans l’ombre jusqu’au premier lac du Vénétier. Il sera l’objet de quelques premières photos.

Nous nous écartons un peu de la trace pour une bonne halte au soleil auprès d’un autre petit lac.

Le lac supérieur, d’habitude à sec à cette époque de l’année, a bénéficié du bon arrosage récent et garde un peu d’eau mais on le longe sans problème à pied sec.

Dans la raide montée menant au col qui précède la partie finale, nous avons la chance d’observer trois magnifiques bouquetins (nous n’en avions jamais vus au cours de nos nombreuses ‘Jasse’ précédentes).

Il est 10H, nous voilà seuls au sommet ; la montagne est à nous … bonheur !

Jamais je n’ai eu une telle vue du sommet de la Jasse ; le ciel est limpide et même Grenoble, très souvent masqué par un voile de pollution, apparait clairement.

Nous restons une bonne heure au sommet et croisons au début de la descente des randonneurs proches du sommet. Nous en croiserons une dizaine d’autres au cours de la descente.

Arrivés au premier lac (donc le dernier en descendant !), nous décidons d’en faire le tour pour quelques photos ’originales’ ; vu sous cet angle, ce charmant petit lac a tout d’un grand !

Au Habert d’Aiguebelle nous décidons de rentrer par la Colonie de Vacances pour cheminer encore un peu en balcon … mais nous n’avions pas le souvenir que c’était aussi long. Ce n’était peut-être pas le truc à faire vu où nous étions garés mais cela permet une descente bien sûr plus douce.

La Jasse … jamais on ne s’en lasse !

Dernière modification : 7 septembre 2017