Pelvat de Chabrière (3157m) Sortie du 3 septembre 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

La découverte d'un sommet préservé mais surtout de 2 somptueux vallons : Le Vallon de Chabrière et le mystérieux Vallon de la Bouteille.

Conditions météo

2°C au départ de Maurin, mais le soleil réchauffe vite.

Récit de la sortie

Infos pratiques :

  • Temps de montée : 6h00 (pauses et photos comprises)
  • Temps de descente : 4h00
  • Distance : 21 km
  • Dénivelé positif cumulé : 1320 m
  • Tracé IGN

Après un été peu fructueux et juste après le retour du niveau 0, l’objectif du Pelvat de Chabrière était un peu osé.

Le départ de Maurin par la rive gauche de l’Ubaye est agréable et bien différent de la rive droite, mais c’est toujours aussi long d’arriver au Plan de Parouart.

1 heure s’est déjà écoulée et le coup d’oeil au GPS et au 150mD+ fait me casse un peu le moral...

Mais la pente se redresse rapidement, le soleil vient réchauffer l’atmosphère. et l’entrée dans le vallon nous redonne la pêche.

La bergerie est atteinte en 2h.

Encore un petit raidillon, et le splendide Vallon de Chabrière se dévoile.

On avance jusqu’à l’entrée du vallon de la Bouteille, et là on se dit que ça va "piquer". On s’y aventure à notre rythme, et mon émerveillement pour ces roches aux multiples couleurs me ralentit quelque peu....

Le haut du plateau est somptueux..... et je prend encore beaucoup de temps à observer et photographier.

Il faut quand même songer à continuer. Et là c’est le début des complications. On a du mal à s’orienter pour trouver la brèche. Mais advienne que pourra, on s’engage dans cette pente ; le pierrier bien détrempé est franchement instable, si on se rapproche des rochers, c’est gelé... Une vrai galère que l’on franchira par détermination.

On sort soulager sur l’arête, mais on doit maintenant contourner le rocher situé entre les points 3063 et 3123. Mais le rocher est bon et on se sent beaucoup plus en confiance.

Puis, comble de malchance, les effets de l’altitude se font sentir et c’est une 1ère pour moi (fatigue + retour de la mer + manque d’entrainement).

Et c’est donc difficilement et au bout de 6h que le sommet est atteint. On est têtue et on lâche rien.

La récompense est de taille : une vue spectaculaire, pas de Nebbia sur ce majestueux Viso ; bref, les difficultés sont vite oubliées.

On prend assez rapidement le chemin du retour, car il est déjà 14h et il est préferable de regagner une altitude supportable.

Après la descente éprouvante du sommet, le Vallon de Chabrière parcouru dans son intégralité nous permet de reprendre du rythme.

Quel long retour, heureusement émerveillant, car c’est épuisées que nous retrouvons la voiture. Mais nous garderons un souvenir impérissable de ce sommet qui nous mis à l’épreuve !

Dernière modification : 11 septembre 2017

Photos « Pelvat de Chabrière (3157m) »

En montant dans le Grand Bois Le Péouvou en arrivant au Plan de Parouart Le Péouvou en montant vers la Bergerie de Chabrière En montant vers la Bergerie de Chabrière Casse des Marchands Entrée dans le Vallon de Chabrière On va bifurquer dans le Vallon de la Bouteille Vallon de la Bouteille Vallon de la Bouteille Vallon de la Bouteille Vallon de la Bouteille En direction de la brèche, Regard arrière sur le Pic du Pelvat Sortie sur l'arête, enfin !!! Sommet en vue Sa Majesté ! Pic du Pelvat Panorama Nord Panorama Sud-Ouest Descente douloureuse Regard arrière sur le sommet et la Brèche de l'Autaret Pic du Pelvat et Sommet côté 3166.... Vallon de Chabrière en descendant