Tour du Mont Blanc en 9 jours avec variantes alpines

Sortie du mardi 6 septembre 2016

Auteur :

Tour du Mont Blanc en 10 jours en semi-autonomie.

  • Difficulté :

    Difficile

  • Dénivelé :

    8500 mètres

  • Durée :

    3 jours et plus

Descriptif de la sortie

Cette randonnée débute à Les Houches dans le sens anti-horaire. C’est une randonnée en semi-autonomie, donc pas de bivouac et uniquement en refuges/gîtes/hôtels.

Jour 1 : Les Houches - Chalets du Truc

Départ tranquille depuis Les Houches vers le Col de Volza en utilisant une variante en passant par la Friaz, puis le Col de Tricot. L’arrêt au village de Miage pour manger un encas puis montée vers les châlets du Truc (pas de douches, ni de lumière dans le dortoir, par contre il y a des lavabos) pour passer la nuit. Avec un peu de temps libre, on peut monter au Mont Truc (1811m) pour observer la vallée.

Jour 2 : Chalets du Truc - Refuge Nant Borrant

Depuis les châlets du Truc, descendre vers les Contamines-Montjoie pour faire quelques courses puis remonter vers Combe d’Armancette pour arriver au refuge de Tré la Tête. Depuis le refuge de Tré la Tête, on peut faire un petit détour vers l’Est pour pique-niquer tout près du glacier de Tré la Tête. Après on redescend vers le refuge de Nant-Borrant pour y passer la nuit.

Jour 3 : Refuge Nant Borrant - Refuge Robert Blanc

C’est une longue journée de marche car on va prendre une variante en altitude. Départ de Nant Borrant. Après avoir dépassé le refuge de La Balme, on bifurque vers la gauche en direction des lacs de Jovet. On arrive au lac Jovet inférieur (il y a aussi le lac Jovet supérieur). C’est un beau lac, très calme, peu de monde. On peut y voir le reflet de la montagne à la surface. Après une longue pause en attendant que le soleil réchauffe un peu l’atmosphère, on commence la partie plus difficile en montant vers le col d’Enclave. C’est une variante assez raide à faire par beau temps, parfois il faut mettre les mains, ne pas avoir de vertige et en marchant calmement. C’est faisable pour un randonneur expérimenté, il n’y a pas besoin de savoir faire de l’alpinisme. L’itinéraire est marquée par des points jaunes.

Au col d’Enclave, on est récompensé par une belle vue sur les lacs Jovet et sur les sommets des Alpes. On descend du Col d’Enclave par l’autre versant, la descente est plus facile par rapport à la montée. En bifurquant à gauche, on se dirige vers le refuge Robert Blanc. Avant d’arriver au refuge, on monte vers le col de la Grande Ecaille (2751m) également raide mais pas infaisable pour un randonneur, il suffit de faire attention que ce soit en montée ou à la descente. On peut apercevoir de loin le refuge Robert Blanc. Pour y arriver, on passe à côté du glacier des Lanchettes, traverse un petit torrent, puis remonte vers le refuge. Là, on est content d’arriver à la destination et d’avoir un repos bien mérité pour la nuit.

Jour 4 : Refuge Robert Blanc - Refuge Maison Vieille

Encore une belle et longue journée de marche en direction du prochain refuge. Au départ du refuge Robert Blanc, on va longer le flanc de la montagne en traversant plusieurs torrents, par endroit il peut y avoir des chaînes facilitant la grimpette. La partie du sentier depuis le refuge Robert Blanc jusqu’au col de la Seigne est plutôt pour les randonneurs expérimentés car c’est assez physique et un peu aérien.

Depuis le col de la Seigne, on traverse la frontière en direction de l’Italie. Là encore, on va prendre une variante en passant par le col de Chavannes, le Mont Fortin, puis descendre un peu raide pour rejoindre le chemin officiel du TMB à l’Arp Vieille Supérieur pour arriver jusqu’au refuge Maison Vieille quelques heures après.

Jour 5 : Refuge Maison Vieille - La Vachey

Encore une longue journée de marche, on commence par descendre à Courmayeur. Une petite pause s’impose pour faire les courses dans une supérette. Puis on remonte vers le refuge Bertone. Après une pause déjeuner, on suit le chemin de la crête jusqu’au Testa Bernada (2534m), puis on contourne le col Tête entre deux Sauts par la droite, on passe par le refuge Walter Bonatti et redescend vers le village la Vachey pour y passer la nuit.

Jour 6 : La Vachey - La Fouly

Journée tranquille pour passer en Suisse. On longe le Val Ferret jusqu’au refuge d’Elena puis prendre le chemin à droite pour monter jusqu’au Grand Col Ferret (2537m). Redescendre sur l’autre versant puis suivre le balisage jusqu’à la Fouly pour y passer la nuit. Comme c’est le week-end, beaucoup d’italiens montent aux refuges (ils sont donc complets), on peut croiser beaucoup de monde.

Jour 7 : La Fouly - Relais d’Arpette

Encore une journée de marche tranquille mais long. On suit la Dranse de Ferret jusqu’aux villages Praz de Fort puis Issert. Après Issert, on prend le chemin à droite de la route pour monter jusqu’au Lac Champex. À Champex, il y a une supérette où l’on peut faire des courses. On prend ensuite le chemin du ruisseau (plus sympa) jusqu’au Relais d’Arpette pour la nuit.

Jour 8 : Relais d’Arpette - Trient

Depuis le Relais d’Arpette, on prend la variante jusqu’à la fenêtre d’Arpette (2665m). Pas de difficultés particulières par beau temps. On entame ensuite la descente vers Trient pour la nuit.

Jour 9 : Trient - Chalet du Lac Blanc

Depuis Trient, on monte jusqu’au Col de Balme (frontière française). On prend le chemin à droite jusqu’au Col des Posettes. On suit les crêtes Les Frettes puis redescendre jusqu’à Tré le Champ. On remonte sur l’autre versant jusqu’à l’Aiguillette d’Argentière. Après l’Aiguillette d’Argentière, quelques échelles à monter, pas de difficultés particulières. On arrive enfin au Chalet du Lac Blanc.

Jour 10 : Chalet du Lac Blanc - Les Houches

Journée pluvieuse mais pas d’orage et seulement juste dans la matinée. C’est une longue, longue descente vers Les Houches en passant par la Flégère, Col du Brévent (2368m), Le Brévent, refuge Bellachat et enfin Les Houches.

L’itinéraire de cette randonnée : Trace GPS

Le film de cette randonnée : Randonnée Tour du Mont Blanc (édition 2016)

Météo

La fenêtre météo était très favorable, journées ensoleillées pendant tout le parcours sauf le dernier jour où il pleuvait de petites gouttes jusqu’au début de l’après-midi pour la descente vers Les Houches depuis le refuge du lac Blanc.

[New] : Profitez de tarifs exceptionnels avec les ventes privées Allibert Trekking ! Jusqu'à 200€ offert >> Cliquez-ici

Commentaires

Poster un nouveau commentaire ?
Nous vous conseillons de vous connecter !     pourquoi ?

Autres sorties

D'autres sorties, d'autres photos pour mieux découvrir ce secteur !

Si vous venez de faire cette randonnée, n'hésitez pas à venir l'épingler ici !

→ Ajoutez votre sortie...

Publicité

  • Tentes de rando

  • Vestes montagne

  • Chaussures de rando

  • Sacs à dos

Topos en relation

Voir tous les topos en relation

Dossiers conseils