Tête des Chaudières (2029m) et Rochers de la Balme (2063m) par le Pas de la Balme

Sortie du dimanche 26 février

Auteur :

Encore trop de neige, même pour accéder au pas de la Balme, il faudra revenir !

  • Difficulté :

    Moyenne

  • Dénivelé :

    1050 mètres

  • Durée :

    1 jour

Descriptif de la sortie

Départ plus que matinal, j’ai mis le réveil à 3h pour être aux environs de 5h au départ de la rando. Je pensais arriver au pas de la Balme pour le lever de soleil, mais bon, il y a toujours des imprévus qui chamboulent le programme !

Après avoir un peu trainé chez moi je pars et là, à peine 15 minutes de route plus tard... je m’aperçois que j’ai oublié mes bâtons... demi tour et hop 30 minutes de perdues, ça commence bien !

Ensuite, bien sûr, j’ai cru que mon sens de l’orientation (infaillible, ha ha !) me permettrait de trouver l’itinéraire voiture facilement... là encore, de nuit, j’ai fait quelques allers/retours, notamment au niveau de Vif ou j’ai carrément raté le centre ville pour filer tout droit dans la cambrousse... bref il était presque 6h quand j’ai commencé à marcher !

Le panneau au "parking" indique 3h pour monter au pas de la Balme, ça va faire fin pour le lever de soleil prévu vers 7h30...
Tant pis je monte sous les étoiles, les raquettes collées au sac, j’adore cette ambiance magique.

Peu avant l’arrivée au panneau "Tissonier" (alt. 1510 m), le jour se lève et c’est juste splendide ! Je suis sortie de la forêt à temps, et les montagnes se colorent, whoua !

Ensuite je poursuis en direction du col de l’Arzelier, en suivant des traces de raquettes (mais les miennes resteront tout le long accrochées au sac, le chemin est suffisamment tassé pour s’en passer).... mais je rate la bifurcation pour monter vers le mur des Sarrasins...
Les traces de raquettes que je suis ne mènent pas là haut et aucun panneau n’indique le croisement... je commence à sortir de plus en plus la carte en me demandant si je ne suis pas trop loin en direction du col... et puis finalement, je tombe sur la "2ème bifurcation" pour monter !
Un joli panneau au "Mulet du Curé" (alt. 1638 m) déconseille de monter en hiver... j’avoue il n’y a pas de traces qui montent mais j’ai envie de le tenter, c’est parti.

Difficile de trouver l’itinéraire puisque personne n’est passé avant moi, je zig zag un peu comme je peux, et m’aide avec les traces des animaux.
Plus haut, je stoppe, cela devient vraiment très raide, je me rapproche de la paroi et je ne vois pas du tout par où passer... je ne vais pas m’aventurer dans la barre rocheuse pour accéder à la vire menant au Pas de la Balme.
Tant pis, je grignote quelques graines et prends le soleil (et des photos) avant de redescendre.

Ce coup-ci, de retour au panneau du "Mulet du Curé" (alt. 1638 m) je prends l’itinéraire que je n’ai pas trouvé à la montée. Il y a pourtant des traces de raquettes... mais l’explication vient plus tard, les traces "disparaissent", étrange !
Je fais donc mon propre chemin, mais la neige n’étant pas bien épaisse, je devine le sentier et ne m’enfonce pas des masses.
Plus bas je récupère les empreintes de raquettes menant au "Tissonier", puis retour en forêt jusqu’à la voiture.

Une superbe balade qui vaut la peine d’être parcourue à la belle saison, pour un lever de soleil incroyable !!

Météo

Très bonnes conditions climatiques !

[New] : Profitez de tarifs exceptionnels avec les ventes privées Allibert Trekking ! Jusqu'à 200€ offert >> Cliquez-ici

Commentaires

Poster un nouveau commentaire ?
Nous vous conseillons de vous connecter !     pourquoi ?

Autres sorties

D'autres sorties, d'autres photos pour mieux découvrir ce secteur !

Si vous venez de faire cette randonnée, n'hésitez pas à venir l'épingler ici !

→ Ajoutez votre sortie...

Publicité

  • Tentes de rando

  • Raquettes

  • Chaussures de rando

  • Sacs à dos

Topos en relation

Voir tous les topos en relation

Dossiers conseils