Sorties associées au topo « Tête de Lapras (2584m) par la crête de Samaroux et le col de Lapras »

Voici les dernières sorties réalisées sur ce topo : l'occasion de découvrir encore mieux ce secteur à travers les récits et photos des derniers randonneurs à y être passés.
Si vous venez de faire cette randonnée, n'hésitez pas à venir l'épingler ici !

Tête de Lapras (2584m) par la crête de Samaroux et le col de Lapras

Sortie du 9 octobre 2016 ()1410 m  – Randonnée  – Devoluy  – Saint-Disdier (05)

Très beau sommet dévoluard émergeant, tel la proue d’un navire, dans un magnifique cirque calcaire, fermé par la Grande Tête de l’Obiou au nord, et par le Grand Ferrand au sud !

Tête de Lapras (2584m) par la crête de Samaroux et le col de Lapras

Sortie du 9 avril 2015 ()1410 m  – Randonnée  – Devoluy  – Saint-Disdier (05)

Ascension de la Tête de Lapras, un magnifique sommet dévoluard entre l’Obiou et la Tête de l’Aupet, par la très belle crête de Samaroux. Le final exécuté avec les crampons en cet fin de saison d’hiver. Descente remarquable par le vallon du Mas encore bien enneigé en raquettes.

Tête de Lapras (2584m) par la crête de Samaroux et le col de Lapras

Sortie du 24 décembre 2014 ()1410 m  – Randonnée  – Devoluy  – Saint-Disdier (05)

Un panorama dévoluard à contre-saison...

Tête de Lapras (2584m) par la crête de Samaroux et le col de Lapras

Sortie du 1er septembre 2014 ()1410 m  – Randonnée  – Devoluy  – Saint-Disdier (05)

La Tête de Lapras avec une variante courte pour la descente.

Tête de Lapras (2584m) par la crête de Samaroux et le col de Lapras

Sortie du 12 août 2014 ()1410 m  – Randonnée  – Devoluy  – Saint-Disdier (05)

C’est avec un grand plaisir que je reviens dans ce fabuleux massif qu’est le Dévoluy. Je choisis ce sommet par la longue Crête de Samaroux dont je garde un très bon souvenir.

Tête de Lapras (2584m) par la crête de Samaroux et le col de Lapras

Sortie du 9 août 2012 ()1410 m  – Randonnée  – Devoluy  – Saint-Disdier (05)

Un de ces sommets "oubliés" entre Obiou et Grand Ferrand. Remontée classique de crête est-ouest et descente par le vallon. La solitude est (presque) assurée ... Mais rien n’est moins sûr car nous sommes en août.